La voie de la réussite

Le meilleur moyen d’avancer sur la voie de la réussite est de comprendre comment nous fonctionnons et de comprendre comment fonctionnent les autres.
La condition initiale pour espérer progresser est de prendre conscience de notre façon de fonctionner mentalement en identifiant nos traits dominants de tempérament et de caractère en vue d’en tirer les conséquences qui s’imposent.
Il ne s’agit pas de changer de personnalité ni de simuler un autre personnage mais bien de compenser certaines lacunes par des efforts sur soi pour tendre vers l’idéal qui consiste à penser et à agir comme le ferait un esprit parfaitement éclairé tout en restant soi-même. Pour cela, toute personne voulant réussir doit s’approprier un modèle comportemental lui donnant la possibilité de mieux se comprendre, de mieux comprendre les autres et de mieux se faire comprendre. C’est un préliminaire à tout travail sur soi.

Hippocrate (oui, oui, celui du serment prêté par les médecins lorsqu’ils ont réussi leurs études) et plus tard Carl Jung ont contribué à faire avancer la réflexion pour comprendre l’homme en définissant des typologies de personnalité.
Dans tous ces modèles, on retrouve, sous des dénominations différentes, quatre types de personnalité caractérisés par des traits invariants. Les idées forces qui ont contribué à élaborer ces typologies sont de différentes natures, prenez donc garde aux points suivants :

  • Il faut éviter de se figer sur des théories anciennes et de négliger les apports scientifiques récents.
  •  On accroît les chances de mieux comprendre l’homme dans toute sa complexité, avec une démarche intégrative plutôt qu’en se fiant à une théorie émanant d’une seule école de pensée.
  • L’outil comportemental doit être destiné à toute personne désireuse de s’améliorer pour servir quotidiennement de référence et non pas être réservé aux seuls professionnels de la psychologie. Support opérationnel efficace, il se doit d’être simple, sans être simpliste.

Tout l’art du formateur consiste à savoir représenter simplement les concepts complexes.
Pour « réussir », vous devez faire appel à l’ensemble des ressources que vous êtes capable de mettre en œuvre, à savoir :

  • Le raisonnement rigoureux pour analyser les situations.
  • La capacité de prévoir et d’oser prendre des risques calculés.
  • La faculté de mettre en œuvre vos projets.
  • L’empathie pour entraîner et séduire vos interlocuteurs.

Suivant les traits dominants de votre personnalité, vous privilégiez une certaine vision du monde et vous vous comportez de manière assez prédictive.
Pour bien comprendre les fondements de cette méthode, commençons par L’HISTOIRE DU LANGAGE DES COMPORTEMENTS

Langage des comportements

A travers l’histoire, il y a eu quelques chercheurs et scientifiques qui ont jugé utile d’observer les similitudes entre les gens en se basant sur leurs observations de leur comportement.

Empédocles de AgrigentoEn 444 avant l’ère commune, Empédocles de Agrigento, fondateur de l’école de médecine de Sicile déclara que tout était composé de 4 éléments : la terre, l’air, le feu et l’eau, et que chacun de ces éléments peuvent se combiner dans un nombre infini de possibilités. L’originalité d’Empédocle est de poser deux principes qui règnent cycliquement sur l’univers, l’Amitié et la Haine. Ces principes engendrent les quatre éléments dont sont composées toutes les choses matérielles : l’eau, la terre, le feu et l’air.

pere de la medecineEn 400 avant l’ère commune, Hippocrate a observé que le climat et le terrain influençaient les individus. Il détermina un comportement à partir de 4 types de climats. Par exemple, un climat qui change peu entraîne l’indolence, alors qu’un climat changeant fait travailler l’esprit et favorise le courage. A partir de là, il identifia 4 types de tempéraments : sanguin, mélancolique, colérique et flegmatique.

types de personnalitésEn 1921, C.G. Jung publia les « Types psychologiques ». Dans cet ouvrage fondamental, Jung décrivait en profondeur les 4 fonctions qui sont à la base des tempéraments : sensation, intuition, pensée et sentiment, combinées avec les 2 attitudes : extraversion et introversion. Les types psychologiques de Jung doivent être vus comme des outils permettant de diagnostiquer les différences de fonctionnement psychologique entre les individus. Au lieu de reprocher à une personne son mode de raisonnement, on peut comprendre que cette personne est d’un type différent et donc aborde le monde selon d’autres priorités que les siennes. Les différences de types psychologiques peuvent être utilisées comme un outil pour comprendre les différences de fonctionnement des autres. Ces types sont applicables, selon Jung, à toutes les cultures.

william moulton marstonEn 1928, W.M. Marston, très connu pour sa contribution au polygraphe (détecteur de mensonges), publia un livre : « Les émotions des gens normaux ». Dans ce livre, il décrit les 4 comportements de base (Dominance, Influence, Stabilité, Conformité). Dans son étude, il fait ressortir que les personnes concernées ont tendance à être actives ou passives et se perçoivent dans un environnement favorable ou hostile. Un film sur sa vie et ses découvertes est sorti en salle depuis quelques mois « Docteur Marston et les Wonder Women »