Modifier l’image que vous avez du monde

Pour réussir cet exploit, nous allons débuter par un travail sur vous-même : « Mens sana in corpore sano », écrivait Juvénal « Un esprit sain dans un corps sain ». Le poète voulait dire que l’homme sage, n’a besoin que de la santé de l’âme conjuguée à celle du corps. De nos jours, on l’utilise plus pour inciter à cultiver autant le moral (plutôt que l’âme uniquement) que le physique. Donc, « Un esprit sain dans un corps sain »… Seront les maîtres mots de notre parcours.

Nous allons commencer par un exercice simple qui vous permettra de vous rendre compte que votre monde n’est pas si désagréable que ça. Cet exercice vous permettra également de mettre en œuvre votre « prise de notes » et de commencer à vous servir quotidiennement de votre journal de bord comme je vous l’expliquais hier. Ça ne vous prendra que quelques minutes chaque jour mais les bienfaits de cet exercice se feront rapidement sentir et agiront de façon durable, si tant est que vous preniez la décision de le faire convenablement.

 

 

Ce que ce travail va vous apporter

« Le cadeau du jour » est un exercice très simple, rapide et facile à mettre en œuvre. Son but est de vous prouver que, contrairement à ce que pense la majorité des gens, la vie est jalonnée de choses positives. En pratiquant cet exercice tous les jours, vous vous rendrez rapidement compte que la vie, votre vie, est plutôt agréable à vivre même s’il vous arrive, comme beaucoup, de penser le contraire.

 

 

Comment ça fonctionne

Le principe de l’exercice « Le cadeau du jour » est très simple : Lorsque vous analysez le déroulement de vos journées, vous constatez, comme la majorité des gens, que plus de 99 % des choses se déroulent convenablement. Vous n’avez donc aucune raison de vous plaindre.

Pourquoi, dans ces conditions, la plupart des gens se focalisent-ils sur le moins de 1 % de leur journée qui ne leur a pas paru satisfaisant ?

Combien d’entre vous rentrent chez eux en pensant à ce petit détail qui les a contrariés ? Ce détail, la plupart du temps insignifiant, qui va gâcher une partie de leur soirée et dont ils ne pourront s’empêcher de faire bénéficier leur entourage… Ce qui rendra rapidement l’ambiance « lourde », renforçant d’autant la première impression suivant laquelle « tout va mal ».

 

 

Comment s’y prendre

Rien de plus simple que de remédier à cet état d’esprit négatif. Prenez votre carnet et votre stylo, ou l’application qui a votre préférence. Si vous optez pour la prise de note manuelle, n’hésitez pas à prendre un carnet et un stylo qui vous plaisent car vous allez vous en servir tous les jours et l’investissement ne se reproduira pas avant un certain temps. Alors, tant qu’à investir, faites vous plaisir, sans compter que ça représente une motivation supplémentaire pour ne pas laisser tomber… surtout les premiers jours, ceux pendant lesquels les bienfaits ne se sont pas encore fait sentir et où une petite voix vous dit « tu perds ton temps, ça peut pas marcher ce truc là ».

A partir de maintenant, en rentrant chez vous, pensez à votre journée, aux 99 % d’événements qui se sont bien passés. Choisissez « l’événement » du jour, celui qui vous a apporté le plus de plaisir et notez-le. Nul besoin que ce soit un fait extraordinaire, simplement un événement qui vous a fait plaisir.
Ce peut-être le sourire d’un enfant, un paysage, un son, une discussion, une situation ou plus simplement la rencontre d’un ami ou d’un membre de votre famille que vous n’aviez pas vu depuis longtemps…

 

 

Prenons un exemple réel

J’ai eu en coaching un client de Casablanca qui avait noté sur son journal de bord, qu’un matin, il avait trouvé tous les feux de signalisation au vert pour se rendre de chez lui à son lieu de travail, ce qui lui avait permis de prendre son café tranquillement avec ses amis.

Pour ceux qui connaissent un peu la ville, je dois reconnaître que Casablanca en heure de pointe n’est pas une ville facile pour circuler mais depuis plusieurs années qu’il travaillait au même endroit, ce n’était sans doute pas la première fois que ça lui arrivait. Simplement, c’était la première fois qu’il s’en rendait compte. Pour une fois, la circulation casablancaise avait été son alliée et surtout… sa journée commençait bien.

Avant cet exercice, il ne l’aurait jamais remarqué mais cette fois il venait de retarder de beaucoup l’apparition de son premier signe de stress quotidien.

Faites comme lui, à partir d’aujourd’hui, notez votre « cadeau du jour », celui qui vous a apporté le plus de plaisir. Écrivez lisiblement, appliquez-vous, vous serez appelés à relire ces lignes régulièrement.

Ne remettez pas à demain le début de cet exercice, sinon il y a de fortes chances que vous ne le ferez jamais.

CET EXERCICE PARAIT TRÈS SIMPLE, TROP PEUT-ÊTRE (VOUS DIREZ VOUS) MAIS POUR L’INSTANT NE VOUS POSEZ PAS DE QUESTIONS, FAITES-LE !