Commencer par les pertes de temps à la maison

Avec l’aide des membres de votre famille, commencez par identifier tout ce qui peut provoquer des pertes de temps chez vous. Sollicitez leur coopération et demandez-leur de vous aider à débusquer les sources potentielles de pertes de temps. En voici quelques exemples :

  • mauvaise communication
  • objets et effets personnels égarés
  • documents et papiers non classés
  • trop de magazines et de CDs éparpillés
  • erreurs de rangement diverses
  • indécisions sur ce qui doit être fait
  • utilisation inefficace des véhicules de la famille
  • trop de temps passé devant la télé ou devant les écrans en général
  • horaires des repas différents pour chacun
  • non-respect des règles de vie commune
  • amis qui traînent indéfiniment à la maison

 

Diviser et déléguer les tâches de la maison

Il est évident que vous ne pouvez pas tout faire tout seul. Il est donc temps de mettre en place une stratégie car il n’est jamais facile d’annoncer des changements. Vous pouvez, par exemple, commencer par planifier une soirée agréable au cours d’un weekend, assurez-vous que toute la famille soit présente et annoncez-leur que vous avez une chose importante à leur communiquer. Vous pouvez en profiter pour servir un menu que tout le monde va aimer et concocter un dessert que tout le monde adorera.

À la fin du repas, annoncez-leur que vous voulez apporter des modifications sur la gestion quotidienne de la maison et que vous avez besoin de leur soutien. Faites bien ressortir les avantages à en retirer et expliquez-leur que c’est dans l’intérêt de tous les membres de la famille.

Expliquez en détail ce que vous voulez mettre en place et ce que ça apportera à toute la famille. Demandez-leur des suggestions et obtenez l’engagement de chacun. Une fois votre plan bien ficelé avec l’accord de tous, vous obtiendrez les résultats que vous souhaitez.

 

Une fois la répartition des tâches décidée

En tant qu’initiateur du plan, vous devez être le premier à donner l’exemple. Si vous vous êtes engagée à régler le problème des papiers qui traînent et des factures à payer, faites-le. Quand tout le monde verra que vous faites votre part, ils feront la leur. A vous de montrer l’exemple et de vous y tenir !

Surveillez la bonne réalisation du travail de chacun, surtout au début. Même si tout le monde vous a donné son accord, les premières semaines et, en particulier, les premiers jours seront les plus critiques. Soyez ferme, rappelez-leur leurs promesses mais n’en faites pas trop.

Identifiez qui sont les plus grands procrastinateurs de la famille, vous devrez peut-être les surveiller plus étroitement pour ne pas laisser le travail s’accumuler jusqu’au point de non retour.

 

Surtout, commencez petit

Au début, proposez les petites tâches, les plus faciles à réaliser, le principe étant, tout d’abord, d’obtenir la coopération de tout le monde. Si du début, vous proposez d’effectuer un travail énorme, vous donnez une occasion à la personne concernée de remettre ce travail à plus tard. S’il n’y a que de grosses tâches à effectuer, vous pouvez, comme pour atteindre un gros objectif, les diviser en plus petites beaucoup plus simples à réaliser.

Nous allons prendre la peinture d’une pièce à titre d’exemple. Si toute la famille est occupée la semaine, ne vous attendez pas à peindre cette pièce en un weekend.

Il faudra d’abord libérer la pièce et, peut-être, enlever l’ancienne peinture. Certains ponçages devront être effectués et une couche d’apprêt sera certainement nécessaire. Arrivé à ce stade, le premier weekend est déjà bien entamé.

Pour continuer, vous pourrez peindre les murs et nettoyer la semaine suivante. Avant de remettre les meubles à leur place.

De cette façon, ce sera plus un jeu qu’une réelle contrainte. Tout le monde devrait s’y mettre de bon cœur et ne pas chercher d’excuses. Pensez à impliquer tous les membres de la famille, il n’y a rien de pire que le sentiment d’exclusion. Si vous croyez bien faire en épargnant le petit dernier, vous vous trompez lourdement. Faites-lui faire quelque chose, aussi petite que soit la tâche que vous allez lui confier, il se sentira intégré au groupe.

 

La procrastination peut coûter très cher

Dans une maison, remettre les choses à plus tard peut conduire à des factures importantes de remise en état. Il y a certains appareils dont nous ne nous occupons jamais, nous prenons leur fonctionnement comme acquis. Je sais que l’entretien n’est pas exactement un passe-temps favori pour la plupart d’entre vous mais, motivez-vous. Dites-vous bien que ne pas assurer l’entretien de votre logement peut conduire à des factures de réparation importantes.

Voici un exemple : le chauffe-eau fonctionnait bien jusqu’à ce qu’un froid matin d’hiver, tout le monde a commencé à s’écrier « Il n’y a plus d’eau chaude ! »

Les experts disent que les chauffe-eau doivent être vérifiés tous les deux ans. Des dépôts de calcaire se stockent à la base du réservoir au fil du temps et finissent par interrompre le bon fonctionnement des serpentins de chauffage. Pourquoi attendre qu’il se décomposent et arrêtent de fonctionner, ce qui implique des factures de réparation ou de remplacement coûteux ? Sans compter que si ça vous arrive pendant la période des fêtes, vous verrez que trouver un bon plombier n’est pas chose facile.

Prenez les devants et faites une liste de contrôle de tous les appareils qui doivent être inspectés et entretenus. Assurez-vous que tous vos dossiers de maintenance sont en ordre.