Construisez une relation de confiance durable

Dans cet article, le dernier de cette série, je vais aborder avec vous un sujet un peu particulier qui ne semble pas couler de source. En 1978, Anthony Robbins a un jour écrit dans son journal : « Le succès dans ma vie sera fondé sur ma capacité à donner et non sur ma capacité à prendre ! » C’est ce dont nous allons parler maintenant !

Savez-vous que l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour réussir consiste à donner ?

Je sais que ça semble ne pas être très évident de prime abord… Comment peut-on réussir en donnant plus de temps ou plus de ressources ? Le premier réflexe consiste à se dire que lorsque l’on donne, on doit logiquement posséder moins. Oui mais… ce n’est pas tout à fait vrai. En donnant plus, en proposant mieux, vous construisez une relation de confiance durable. Que ce soit professionnellement ou personnellement.

Ça contribue aussi grandement à votre satisfaction personnelle et à votre bonheur. Savoir que vous venez d’améliorer la vie d’une autre personne grâce à un investissement personnel supplémentaire, c’est très gratifiant. Et lorsque je parle d’investissement personnel, je ne parle pas forcément d’argent, un simple sourire, une main tendue… peuvent suffire à rendre quelqu’un heureux.

 

Place aux exercices

Voici comment vous allez vous y prendre pour faire ça :

1. Félicitez ou complimentez plus souvent les gens qui vous entourent lorsqu’ils font quelque chose de bien. Nous vivons dans une époque où la critique est facile, grogner après ce qui ne va pas est devenu courant, inversez la tendance, arrêtes de grogner et félicitez. Vous verrez ça fait du bien.

2. Aidez au moins deux personnes dans la semaine qui vient, sans qu’elles aient besoin de vous le demander. Quand je dis la semaine qui vient, je veux bien entendu dire toutes les semaines qui viennent.

3. Recherchez une personne ou une organisation qui pourrait bénéficier de votre expérience ou de vos compétences.

4. Trouvez un moyen d’aider cette organisation.

On dit souvent que le meilleur moyen d’améliorer son humeur, sa joie et sa motivation est de donner. Ça peut sembler bizarre pour certains, mais pensez au bonheur que vous ressentez quand vous offrez un cadeau que la personne apprécie. Il faut admettre que donner procure une réelle sensation de confort. Cet article va vous apprendre comment faire.

 

Pensez à ce que vous faites

Commençons par un exercice amusant, placez-vous dans l’état d’esprit de donner. Chaque jour, donnez à quelqu’un de votre entourage ou à quelqu’un que vous croisez… un compliment. Pensez-le vraiment.

  • Y a-t-il quelque chose que vous avez toujours souhaité dire à quelqu’un ?
  • Une personne de votre entourage déprime-t-elle ?
  • Est-ce qu’une personne vous impressionne tellement que vous souhaiteriez lui dire ?

Vous allez prendre le temps de lister tout ça. Une fois la liste établie, lancez-vous ! Soyez attentifs à la réaction des gens. Au début, vous pouvez noter le compliment que vous avez fait, à qui vous l’avez fait et quelle a été sa réaction.

L’art de féliciter les gens est une méthode que l’on utilise beaucoup en Analyse Transactionnelle. Ne soyez pas surpris si certaines personnes ont du mal à accepter vos compliments, ne leur en tenez pas rigueur. Quelques personnes ne se croient pas dignes de recevoir un compliment, voire même cherchent quel piège peut se cacher derrière votre attitude. Vous n’y êtes pour rien.

 

Tendez la main aux autres

Vous venez de constater qu’adresser un compliment à quelqu’un est simple. Passons au cran supérieur, vous allez « tendre la main » à quelqu’un. Aidez au moins deux personnes par semaine sans qu’on vous le demande. Cela peut être une personne que vous connaissez ou un complet étranger.

Avant que nous amenions « l’acte d’aider » à un autre niveau, il est temps de faire quelques recherches. Recherchez quelqu’un qui ait vraiment besoin d’aide. Vous pouvez chercher dans votre propre entourage, dans votre communauté, autour de chez vous ou vous pouvez chercher en ligne. Le but étant de trouver une personne qui a vraiment besoin d’aide.

Trouvez une personne dont la situation vous touche. A défaut d’une personne, vous pouvez également choisir une organisation, style les « Restos du Cœur »

Le plus dur est fait, il ne vous reste plus qu’à trouver un moyen d’aider la personne ou l’organisation que vous venez de choisir. N’oubliez pas qu’aider ne signifie pas toujours donner de l’argent mais que, souvent, votre temps, votre présence… suffisent à apporter du réconfort autour de vous.

Demain matin, nous conclurons cette série d’articles, en espérant que vous avez pris autant de plaisir à les lire et à les appliquer que moi à les rédiger.