Tranquillité d’esprit et optimisme

En respectant ce que nous avons vu dans mon article d’hier, vous vous endormirez ainsi avec tranquillité d’esprit et optimisme, sans peur du lendemain et sans idée noire stérile. La vie est un don qu’il ne faut pas gâcher en futilité ! Il faut avoir confiance en sa vie pour avoir une vie satisfaisante. Allez, je le dit pour la dernière fois :
« Passez moins de temps à vous morfondre sur ce qui va se passer, et plus de temps à centrer votre énergie sur l’action créative. »

Vous y trouverez une source inépuisable de bonheurs, petits ou grands. L’être humain s’épanouit dans l’action, la réalisation et non dans le fantasme. Si vous savez ce qui vous rend heureux, travaillez là-dessus ! Si vous savez ce qui rend les gens heureux ou satisfait, donnez-leur et vous récupérerez au centuple ! C’est particulièrement vrai dans le business !

 

Capitalisez sur votre amélioration

Ne refusez jamais d’apprendre ou de progresser dans votre domaine : capitalisez sur chaque chance de vous améliorer. Soyez sûr(e) d’avoir une vision claire de votre activité professionnelle ou de votre passion, et travaillez chaque jour un petit peu pour vous rapprocher de votre objectif. Vous vendez 10 ebooks par jour ? Essayez de trouver comment vous pouvez en vendre 15.

Qu’est-ce qui vous pousse à vous lever le matin ? Trouvez votre motivation première et commencez chaque journée avec la volonté de progresser. La vie est un voyage un peu particulier alors utilisez chaque minute au lieu de vous inquiéter des arbres qui pourrait se mettre en travers de votre route.

 

Avoir suffisamment d’argent

Pour finir, quelques conseils sur l’argent. Pour certaines personnes, tous se résume à gagner chaque mois plus que le mois précédent. Quand s’arrêter ? Je pense personnellement que l’argent est n’est pas une fin en soi. Est-on plus heureux en consacrant tout son temps à vouloir gagner toujours plus d’argent ? Je ne suis pas sûr. Il faut juste avoir assez pour vivre correctement et surtout pour faire ce que l’on aime. Et le top, à mon avis, c’est d’avoir suffisamment d’argent pour en donner à ceux qui en ont besoin. Et comme le temps c’est de l’argent, l’idéal est d’avoir suffisamment de revenus pour pouvoir consacrer un peu de son temps à ceux qui en ont besoin. En tout cas c’est une bonne manière d’envisager la fortune ! C’est bien d’accumuler les « trucs » à la mode, les vêtements coûteux, les automobiles de prestige, mais il y a un moment ou cela ne veut plus rien dire, surtout si on ne partage cette « joie » avec personne. La consommation n’est pas le chemin du bonheur…La possession ne rend pas forcément heureux, le partage, si.

Il faut donc trouver l’équilibre entre l’envie de posséder, et les motivations quotidiennes qui nous font progresser dans la vie.

 

Pour conclure

Alors, vivre simplement, une utopie ? Un rêve pieux ?

Non ! Il s’agit juste de faire attention à ce que sont nos valeurs et à adapter notre comportement pour être en accord avec elles.

  • C’est apprendre la valeur de la vie et de notre place dans la société.
  • C’est agir en permanence pour progresser sans laisser le temps nous échapper.
  • C’est se positionner dans un environnement où tout à une place, une fonction, un objectif.
  • C’est favoriser l’interaction et la communication à la possession et à la consommation.

Vivre simplement, c’est de la liberté dans un monde de « toujours plus en toujours moins de temps ».

N’attendez pas trop, agissez dès maintenant !