Pour obtenir, il suffit de… demander

Même s’il semble honorable de vouloir faire les choses par soi-même, en se basant se le principe qu’être autonome est une qualité, se couper du monde est, par contre, un gros défaut. Lorsque vous avez besoin de quelque chose ou d’un service, il est indispensable et c’est une grande qualité que de savoir où et à qui demander. Refuser de demander pour des raisons de timidité ou d’ego, c’est tout simplement se fermer la porte à des tas d’opportunités et c’est complètement idiot.

Dans cet article, nous allons voir comment remédier à cet état de fait, nous allons donc prendre la décision de demander aux personnes concernées comment obtenir un objet ou un service dont nous avons envie ou besoin. Autrement dit, vous allez devoir sortir de votre zone de confort qui est plutôt contre-productive tant que vous y restez volontairement. Vous verrez, comme d’habitude, c’est assez facile à réaliser :

1. Faites une liste de choses que vous avez refusé de demander jusqu’à maintenant.
2. Dans les jours qui viennent, demandez à trois personnes proches de vous donner, de vous prêter ou de faire quelque chose qui vous rendrait service.
3. Faites la même chose avec une ou plusieurs personnes que vous ne connaissez pas, commencez par de petites choses mais vous vous rendrez rapidement compte que ça marche aussi avec de grosses choses.
4. Demandez une chose à quelqu’un dont vous êtes certain q’il vous donnera une réponse négative.

 

Il faut savoir demander

Il est important de faire des choses pour soi et par soi, il n’y a aucun doute là-dessus. Néanmoins, agir seul ne mène pas toujours au succès. Parfois vous aurez besoin de demander de l’aide, des conseils ou des choses tangibles comme de l’argent que l’on vous doit. Dans cet article, vous allez apprendre à sortir de votre zone de confort et vous allez apprendre à demander les choses qui seront utiles à votre réussite.
Pour ceux qui se posent la question : Pourquoi demander ? La réponse est simple : Pour obtenir !

Commencez par une analyse de votre vécu, vous avez l’habitude, je vous fais le coup à chaque article. Pensez à, au moins, trois situations dans lesquelles vous avez eu peur de demander ce dont vous aviez besoin. Puis pensez aux conséquences négatives que ça a engendré.

Je n’ai pas demandé :

Par conséquent, ça a engendré les conséquences suivantes :

 

Le passage à l’action

Il est temps maintenant d’oser demander. Le meilleur moyen pour s’y habituer… c’est de s’y mettre. Vous commencez maintenant à connaitre cette manière de procéder, c’est comme pour les peurs, le meilleur moyen de les combattre reste de les affronter.

Commençons par le plus simple, autour de vous.Votre travail va consister à demander quelque chose à trois personnes parmi vos proches ou dans votre entourage immédiat. Dans l’idéal, il vaudrait mieux que ce soit lié à la réalisation de vos objectifs. Mais comme cet exercice vise uniquement à vous habituer à demander ce dont vous avez besoin, toute autre raison pourra l’affaire.

Posez vous les questions de la manière suivante : A qui je vais demander. Et, qu’est-ce que je vais lui demander ?

 

Il est temps de corser les choses

Une fois ce premier exercice accompli, il est temps de placer la barre un peu plus haut : vous allez demander à des personnes que vous ne connaissez pas. Je sais, ça peut sembler fou et quelque peu angoissant, mais vous verrez que ça fonctionne très bien. Je vous suggère, malgré tout, de prendre les choses lentement et par étapes.

Faisons simple, dans un premier temps, demandez  à la première personne que vous croisez (et que vous ne connaissez pas) des choses simples, telles que l’heure, un itinéraire ou toute autre chose simple à laquelle vous pouvez penser. Bousculez ensuite votre zone de confort et… demandez ! Vous vous rendrez vite compte que la majorité des gens ne demandent qu’à rendre service.

Au début, si vous trouvez ça compliqué, vous pouvez même prendre des notes, du style. Tel jour, j’ai demandé à quelqu’un que je ne connaissais pas, telle chose. Puis détaillez la façon dont il vous a répondu.

Désormais, vous savez comment vous y prendre, il ne vous reste plus qu’à demander des choses qui seront utiles à votre réussite.

 

Surpassez-vous

J’ai gardé le meilleur pour la fin.  Maintenant que vous êtes au point, demandez à quelqu’un, une chose dont vous êtes certain qu’il vous la refusera. Vous êtes certain de recevoir une réponse négative.

Faites en sorte qu’il s’agisse d’une chose que vous souhaiteriez avoir, mais dont vous pouvez vous passer pour vivre.

Le but de cet exercice est de vous inculquer une leçon importante. Que la réponse soit « oui » ou « non », vous avez demandé pour obtenir et… vous avez survécu à la réponse. Vous vous êtes exposé à ce refus et la réponse n’a pas affecté votre propre estime car l’estime de soi ne dépend pas de la réponse des autres mais de l’image que vous avez de vous.

Gardez bien à l’esprit que la demande aurait pu être acceptée et, que si vous ne l’aviez jamais faite, vous seriez passé à côté.