Stop aux réseaux sociaux

Vous vous rappelez, je viens d’évoquer le sujet dans mon précédent article.
Vous pouvez toujours dire que l’on trouve toutes sortes d’informations pertinentes sur le web, vous pouvez quand même rester pendant quelques heures en dehors des radars de Facebook et Twitter… ou de votre messagerie.

Peu importe comment vous y regardez, à la fin, Twitter, Facebook, les forums et tous les autres moyens de communiquer en ligne sont de solides occasions de perdre votre temps.
Si vous ne pouvez pas vous en passer, réservez des créneaux spéciaux pour ces réseaux, mais tenez-les loin de vos séances de travail !
Nous avions évoqué ce sujet en analysant la méthode Pomodoro.

 

Prenez le temps de méditer

Vous pouvez vous référer à la série d’articles que je viens de consacrer à cette excellent pratique qu’est la méditation.
De nombreuses études ont déjà démontré que les techniques de méditation – tout comme certains exercices de respiration – sont utiles pour vider votre esprit et améliorer votre attention. Si les mots et les chiffres que vous êtes censé analyser s’estompent devant vos yeux, il est certainement temps de faire une pause, et méditer est une bonne solution. Si la colère ou le ressentiment vous empêchent de vous concentrer, la méditation fera également l’affaire.

Vous n’avez pas besoin de réciter tout haut les mantras de votre choix mais un coin calme et isolé dans lequel vous pouvez vous asseoir et fermer les yeux sera parfait.
Essayez de ne pas vous allonger pendant la méditation sinon vous risquez de vous endormir…

 

Une pause, oui, mais seulement une pause

Quand vous travaillez dur pendant plusieurs jours vous risquez d’atteindre vos limites. Lorsque cela se produit, il est bon de prendre un peu de recul vis-à-vis de votre planning de travail.

Évidemment, une pause ne peut pas durer éternellement alors accordez-vous un temps libre clairement limité. Si vous travaillez par tranches d’une heure ou deux, une vraie pause de 15 minutes est suffisante. Si vous avez encore toute la journée à travailler dur, n’hésitez pas à tout arrêter pendant une heure pour repartir du bon pied. Profitez-en pour faire quelque chose de radicalement différent : sinon il sera plus difficile de vous remettre au travail.

 

Dormez-vous assez ?

Le sujet est important et je ne tiens pas à soulever de polémiques. Je l’aborde car je le retrouve souvent sur le net.
C’est un sujet où la science a le dernier mot, et selon ses experts, le sommeil peut avoir un impact significatif sur votre capacité à vous concentrer. Avoir assez d’heures de sommeil améliorera votre concentration. En revanche, dormir trop ou pas risque de nuire à votre attention et donc à votre productivité.
Essayez dans la mesure du possible de conserver une certaine stabilité dans vos horaires de sommeil. Limitez votre activité avant de vous coucher et éloignez les écrans de toutes sortes (ordinateurs, smartphones, tablettes numériques, télé…). Pour savoir de combien d’heures de sommeil vous avez besoin, laissez la nature faire : couchez vous à votre heure habituelle et ne programmez pas votre réveil. Quand vous vous réveillez le lendemain, naturellement, sans sensation de fatigue, c’est que votre corps est prêt à se lever.
Ne perdez pas de vue, que face au sommeil, nous n’avons pas tous les mêmes besoins et que je n’en connais pas la raison.

  • Est-ce héréditaire ?
  • Est-ce une question d’éducation ?
  • D’autres paramètres rentrent-ils en compte ?

Je n’en ai pas la moindre idée. Personnellemnt, je suis d’une famille où l’on dort peu, quatre heures par nuit me suffisent amplement, sans aucun effort et sans inconvénient. Si vous voulez changer votre façon de dormir, vous pouvez vous renseigner sur le sommeil polyphasique plutôt que l’habituel sommeil monophasique que tout le monde pratique. J’insiste sur le fait que je n’ai aucun avis sur la pratique de cette méthode.

 

Mangez-vous bien ?

Votre régime alimentaire va également influencer vos capacités de travail et d’attention. Essayez donc de rédiger un texte après un repas de midi un peu trop lourd !
Il faut faire preuve de bon sens : manger de tout pour assurer l’apport en vitamines, protéines, sels minéraux, fibres etc…, mais en quantités raisonnables pour éviter les excès. Sans oublier l’hydratation, tout au long de la journée et en particulier au réveil pour récupérer l’eau perdue pendant la nuit.
Comme je viens de le dire dans le paragraphe précédent, je n’ai aucun avis à donner. Les régimes alimentaires sont beaucoup trop variés pour pouvoir prendre parti pour l’un plutôt que pour l’autre. Sans compter que les défenseurs de certains régimes deviennent vite virulents lorsque l’on se permet de les critiquer.