Se tenir informé

Dans les articles précédents, nous venons de voir qu’il ne faut pas trop en faire, donc, si vous ne pouvez pas d’emblée étaler vos plus grandes qualités dans une conversation, que pouvez-vous faire pour marquer les esprits ?
Le premier et le plus important conseil est d’être bien informé et de parler avec éloquence et assurance sur tous les sujets que vous dominez. Et comment on fait ça ? C’est simple : il suffit de bien connaître son sujet.

  • Avez-vous déjà parlé à quelqu’un qui semble avoir une connaissance encyclopédique de son domaine d’expertise ?
  • Et qui déborde de choses spirituelles et pertinentes à dire ?

Ça vous est certainement déjà arrivé. Rappelez-vous, après une telle interaction, il est très difficile de ne pas être impressionné.

 

C’est ce que vous devez apprendre à réaliser

Très peu de gens sont aussi bien informés sur tous les sujets. Mais la plupart d’entre nous, avons des sujets particuliers qui nous passionnent et que nous connaissons bien.
Parler des sujets qui vous passionnent est quelque chose que vous devez toujours avoir comme objectif, car de cette façon vous pourrez parler avec enthousiasme et en toute connaissance de cause.
La passion est quelque chose que vous allez retrouver très souvent si vous avez l’habitude de lire mes articles et vous verrez que la passion est quelque chose qui peut vous rendre incroyablement plus dynamique, engageant et convaincant auprès des autres.
Et si vous savez que vous allez aborder des sujets dont vous n’êtes pas expert, que faites-vous ? C’est simple : faites des recherches sur le thème qui motive la rencontre et sur le type de personnes que vous allez rencontrer.
Par exemple, si vous vous rendez à une conférence portant sur une branche d’activité donnée, il est judicieux de passer du temps à vous informer sur le sujet et sur les participants, puis à lire les dernières nouvelles concernant cette branche d’activité.
Mais attention, lorsque vous ne savez pas, ne faites pas semblant de savoir. Il vaut mieux ne rien dire ou mieux poser des questions, que de sombrer dans le ridicule… surtout si vous êtes face à des spécialistes du sujet évoqué.
On dit bien que le ridicule ne tue pas, mais… il fait quand même très mal sauf, bien sûr, si vous ne vous en rendez absolument pas compte. Mais là, on revient au concept du film « le dîner de cons », ce qui n’est vraiment pas une bonne base pour développer son charisme.

 

Commencez par ce qui est évident

Faire votre recherche avant les réunions importantes est une bonne idée, mais que faire si vous n’allez pas à un événement particulier ? Car, il est vrai, qu’on ne peut pas toujours tout prévoir.

  • Et si la discussion venait à changer ?
  • Et si elle partait dans un terrain inconnu ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a bien sûr des victoires relativement faciles à obtenir.
Prenez l’habitude de beaucoup lire et de regarder des documentaires. Par exemple, la lecture des différents journaux en ligne peut donner à votre auditoire l’impression que vous êtes bien informé et que vous vous intéressez à un large éventail de situations. Lorsque vous le ferez régulièrement, ce ne sera d’ailleurs plus une impression mais une réalité. Portez votre attention sur toutes les choses qui vous passionnent et que vous pouvez lire, rechercher et apprendre qui, par la suite, vous aideront dans n’importe quelle conversation. Votre mot d’ordre, soyez passionné par ce que vous apprenez. En étant passionné, vous deviendrez rapidement passionnant.

Il y a une chose que je vous conseille si vous aimez voyager. Lorsque vous visitez une région ou un pays en particulier, prenez le temps de vous renseigner sur ses spécificités et ses dernières actualités.

La plupart des gens aiment les récits vécus, surtout si vous ponctuez votre narration d’exemples vécus et de particularités locales.