Vos relations interpersonnelles

J’espère que personne n’a perdu de vue les exercices à faire : Cohérence cardiaque, liste des qualités, cadeau du jour… pour l’instant, suspendons un peu l’ajout de travail personnel, ce qui ne doit pas vous empêcher de continuer ce qui est en cours. En attendant, nous allons nous intéresser aux relations interpersonnelles.

La condition initiale pour espérer progresser est de prendre conscience de votre façon de fonctionner intellectuellement en identifiant vos principaux traits de caractère.
De cette prise de conscience vous tirerez les conséquences qui s’imposent.
Il ne s’agira pas de changer de personnalité mais de compenser certaines lacunes tout en restant vous-même.
Vous allez apprendre à utiliser un modèle comportemental qui vous aidera à mieux vous comprendre, à mieux comprendre les autres et surtout à mieux vous faire comprendre.

Il y a environ 19 siècles, Marc Aurèle disait :

« L’être humain accompli est celui qui a  la  force et  le courage de changer ce qu’il peut changer,

La sérénité d’accepter ce qu’il ne peut pas changer,

La sagesse d’en faire la différence ».

De nombreuses associations utilisent ces quelques phrases. De la même manière, beaucoup de méthodes de communication actuelles reposent sur cette sentence, gardez la présente à votre esprit.

Quelques points essentiels sur le comportement humain :

  • Si une personne se comprend mieux elle-même que vous ne vous comprenez vous-même, elle a une longueur d’avance sur vous. Autrement dit, si elle connait bien ses forces, ses faiblesses et ses limites, elle saura quand s’arrêter.
  • Si une personne se comprend mieux elle-même et vous comprend mieux que vous ne vous comprenez vous-même, elle va pouvoir mener le jeu à sa guise. Dans ce cas de figure, non seulement, elle se connait bien. Mais, en plus, elle connait vos forces, vos faiblesses et vos limites, mieux que vous ne les connaissez vous même. Elle pourra, par conséquent, faire ce qu’elle veut avec vous.
  • Vous ne pouvez pas motiver une personne, vous pouvez seulement créer les conditions dans lesquelles elle va pouvoir se motiver elle-même.
  • Chaque personne est motivée, mais pour des raisons qui lui sont propres, et qui ne sont pas forcément les vôtres.
  • Traitez les autres, non pas comme vous avez besoin d’être traité, mais comme ils ont besoin d’être traités. J’ai pris la peine de remettre cette phrase mais, je pense que depuis que nous avons exploré la méthode DISC, tout le monde est pleinement conscient de sa portée.

 

Je vous laisse prendre le temps de lire et de relire ces quelques phrases. Nous aurons l’occasion de travailler dessus et de voir comment elles vont vous aider à mieux communiquer.