Les origines de la méthode DISC

Les origines de la méthode DISC

LES TRAVAUX DE CARL JUNG

Sans remonter jusqu’à Empédocles ou Hippocrate, nous allons commencer par nous intéresser aux travaux de C.J. Jung, ils nous apportent :

  • Une perception dynamique du développement de la personne basé sur 2 attitudes et 4 fonctions.
  • Une vision positive du rôle de l’inconscient, réservoir d’énergie qui reste à notre disposition.

 

Notre attitude dépend de la manière dont nous utilisons notre énergie :

Quand nous la tournons vers l’extérieur, elle sera extravertie. Les personnes de ce type seront attirées prioritairement par l’objet : la valeur suprême réside dans l’objet et elles subordonnent leur propre subjectivité à l’objet.
Quand nous la tournons vers l’intérieur, elle sera introvertie. Dans ces conditions, les processus subjectifs et psychologiques constituent le centre d’intérêt : toute l’énergie vitale est tournée vers le sujet lui-même, l’objet étant relégué à un niveau inférieur.

La conséquence psychologique de ces deux attitudes se traduit par deux orientations radicalement différentes :

  • L’une considère tout en termes d’événement objectif (l’extraverti).
  • L’autre envisage tout en fonction de sa propre position (l’introverti).

 

EXEMPLES D’ATTITUDES D’INTROVERTI

  • Hésiter à répondre immédiatement à une question et prendre le temps d’y réfléchir.
  • Préférer travailler dans le calme pour pouvoir se concentrer.
  • Être perçu comme étant réservé, timide et réfléchi.
  • Préférer être en compagnie d’un ou deux amis proches plutôt qu’en groupe.
  • Avoir des difficultés à exposer votre point de vue ou à prendre la parole en public.
  • Dans une réunion, préférer réfléchir et examiner les conséquences en privé.
  • Préférer les passe-temps solitaires plutôt que collectifs.
  • Être ennuyé par les conversations frivoles et les bavardages.

 

EXEMPLES D’ATTITUDES D’EXTRAVERTI

  • Parler ou agir avant de réfléchir.
  • Avoir beaucoup d’amis.
  • Préférer un environnement de travail avec beaucoup d’activités et de mouvements.
  • Aimer participer à des conversations, même avec des étrangers et aimer en être le centre.
  • Aimer travailler en groupe plutôt que seul.
  • Être au mieux de votre forme lorsque vous êtes le point d’attraction.
  • Aimer que les autres vous rappellent qu’ils aiment votre compagnie.

A travers ces exemples, dans quelle attitude est-ce que vous vous reconnaissez le plus ?

 

APRÈS LES 2 ATTITUDES, LES 4 FONCTIONS

 

LES FONCTIONS PENSÉE ET SENTIMENT

Que nous retrouverons dans la méthode DISC sous la forme de la perception de votre environnement.

Les personnes de type Pensée prennent leurs décisions de façon logique et analytique, préférant être objectives et détachées. Elles peuvent paraître froides, sans cœur, voir condescendantes, critiques, tranchantes ou cassantes.

Les personnes de type Sentiment se soucient de l’impact que leurs décisions auront sur les autres et sur elles-mêmes et sont concernées par les aspects humains et interpersonnels. Elles utilisent la persuasion amicale pour parvenir à leurs fins et préfèrent le tact aux vérités crues.

Il faut noter que les personnes qui prennent des décisions réfléchies ne sont pas insensibles et que les personnes qui prennent des décisions sur la base de sentiments réfléchissent aussi. Simplement, la plupart du temps nous prenons nos décisions en privilégiant l’une ou l’autre fonction.

Pour prendre un exemple simple, devant quelqu’un qui fait l’aumône, le premier aura tendance à penser « si tu veux de l’argent, t’as qu’à aller bosser » et le second sera plutôt « le pauvre, qu’est-ce qui a pu l’amener là, je vais l’aider ».

 

EXEMPLES D’ATTITUDES DU TYPE PENSÉE

  • Préférer les faits à l’harmonie.
  • Montrer votre désaccord même si c’est inutile et que ça gêne votre interlocuteur.
  • Négliger les sentiments des autres et vous les mettre à dos.
  • Être sûr qu’il n’est pas nécessaire d’aimer les gens pour pouvoir bien travailler avec eux.
  • Être sceptique jusqu’à ce que vous ayez tout compris et admis.
  • Vous souvenir des faits et chiffres plus facilement que des noms et visages.

 

EXEMPLES D’ATTITUDES DU TYPE SENTIMENT

  • Prendre des décisions en fonction des sentiments de votre interlocuteur.
  • Sacrifier votre propre confort pour arranger les autres.
  • Mettre en doute des décisions qui affecteront le bien-être des autres.
  • Rendre service aux gens, même s’ils en abusent.
  • Ne pas savoir prendre du recul par rapport à votre affectivité.
  • Réfuter ce que vous avez dit pour ne pas offenser l’autre, quitte à être perçu comme changeant.
  • Préférer l’harmonie aux conflits.

 

LES FONCTIONS SENSATION ET INTUITION

Que nous retrouverons dans la méthode DISC sous la forme action ou acceptation de votre environnement.

  • Certaines personnes préfèrent s’occuper des réalités – SENSATION.
  • Certaines personnes préfèrent s’occuper des éventualités – INTUITION.

Les personnes du type Sensation aiment en général les expériences concrètes ou manuelles. Leur intelligence se caractérise par une approche traditionnelle de la compréhension. Elles ont souvent un besoin d’informations spécifiques et vivent au présent. Au travail, elles comptent sur l’expérience directe et attendent des suggestions réalistes et claires pour accomplir leurs tâches. Elles préfèrent rassembler les faits et s’occuper de la situation ici et maintenant.

Les personnes du type Intuition recherchent la quintessence des différents concepts, relations et expériences. Elles abordent l’information en relation directe avec leur perception. Elles sont créatives, originales, entreprenantes. Elles sont motivées lorsqu’elles peuvent être indépendantes et ne pas se soumettre à la routine.
Elles préfèrent visualiser une situation à venir et laisser libre cours à leur imagination.

 

EXEMPLES D’ATTITUDES DU TYPE SENSATION

  • Préférer les réponses précises.
  • Préférer vous concentrer sur la tâche en cours.
  • Aimer les résultats tangibles.
  • Préférer les faits et les chiffres aux théories et aux idées.
  • Avoir peu d’empathie pour les rêveurs.
  • Percevoir les détails plutôt qu’avoir une vision globale.

 

EXEMPLES D’ATTITUDES DU TYPE INTUITION

Mener plusieurs projets quitte à en oublier un.
S’intéresser plus à l’avenir qu’à ce qui arrive ici et maintenant.
Avoir une notion floue du temps.
Chercher le sens caché des choses plutôt que de les accepter.
Être irrité par les gens qui veulent trop de détails.
Rêver sur la façon de dépenser l’argent que vous n’avez pas encore gagné.

Bon, là, je reconnais que ça fait beaucoup de choses à se rappeler mais c’est le prix à payer pour bien comprendre ce qui se passe dans les communications interpersonnelles.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *