Comment allez-vous méditer ?

Comme je vous l’ai annoncé dans mon précédent article, la liste suivante propose une série de notions en relation avec la pratique de la méditation. Choisissez-en une ou deux qui vous plaisent et incorporez-les dans votre emploi du temps. Beaucoup de personnes préfèrent méditer tôt le matin, avant de commencer leur journée pour les aider à commencer sur une note positive. D’autres choisissent de méditer juste avant de se coucher afin de se débarrasser de toute leur anxiété et de plonger doucement dans le sommeil.

Respiration profonde ou respiration consciente

Nécessite de fermer les yeux et de se concentrer le plus longtemps possible sur la sensation de votre respiration lorsque l’air remplit vos poumons puis quitte votre corps. C’est la base absolue de la méditation, car elle fait le lien entre le corps qui respire et l’esprit qui observe le corps, sans attente particulière. C’est aussi ça, le secret de la méditation.

 

Analyse du corps

Cette méthode est utilisée principalement dans le cadre de la relaxation. Elle consiste à prêter une attention particulière aux différentes parties de votre corps selon un ordre précis, vous permettant de tendre puis de relâcher chacune d’entre elles et en faisant attention aux sensations ressenties pour chaque section durant le processus.

 

Concentration d’énergie

Concentrez votre attention sur l’énergie passant dans votre corps et tentez de vous sentir « centré » ou « lié à la terre », vous pouvez également préférer atteindre un lieu qui vous détend ou un état spirituel de plénitude. Peut également impliquer l’utilisation de « chakras » ou centres d’énergie comme le décrivent les rituels Hindou.

 

Contemplation

C’est une variation de la technique de la respiration consciente. Au lieu d’avoir les yeux fermés, vous pouvez choisir de concentrer votre regard sur un objet précis.

 

Visualisation

Implique de fermer les yeux et de focaliser votre attention sur l’image et les sons d’un endroit paisible, comme un lac ou une montagne. Choisissez, bien entendu, un lieu que vous aimez.

 

Imagerie mentale

Nécessite d’écouter un professeur ou une piste audio préenregistrée afin de vous guider à travers des images paisibles et d’engager vos sens. Attention, nous sommes déjà plus dans la relaxation que dans la méditation. C’est une technique que j’aborderai plus longuement par la suite.

 

Par un Mantra

Nécessite de répéter un mot, une syllabe, ou une phrase plusieurs fois, que ce soit dans votre tête ou à haute voix.

 

Par la musique

Nécessite d’écouter des sons apaisants de cloches, de harpes, d’instruments à cordes ou à vent et des sons de nature tout en vous concentrant sur votre respiration.

 

Par la pratique du Yoga

Cet exercice peut être considéré comme une forme de méditation, car chaque mouvement est effectué lentement et méthodiquement, en prêtant une attention toute particulière à la respiration. Cette pratique est particulièrement efficace lorsqu’elle est pratiquée dans un environnement naturel ou avec une musique appropriée.

 

Par le T’ai Chi

Forme d’art martial permettant au pratiquant de concentrer son attention sur l’énergie intérieure traversant son corps en fonction de mouvements étudiés et planifiés.

 

Par le Qi Gong

Combine relaxation, méditation et exercices de mouvement et de respiration afin de restaurer et maintenir un sentiment d’équilibre. Basé sur le concept Chinois du Qi, ou énergie, particulièrement concentrée sur la colonne vertébrale, le torse et le front.

 

Marche méditative

La marche peut être vue comme une forme de méditation lorsque l’attention est portée sur la sensation de mouvement, laissant le champ libre à la survenue de pensées. C’est l’une des pratiques les plus faciles car elle peut être effectuée à n’importe quel moment, et à peu près n’importe où…pourvu qu’il n’y ait pas trop de risques (automobiles, passage pour piétons, …). L’idéal est de pratiquer dans la nature ou un parc.

 

Méditation consciente ou introspective

Implique d’atteindre un niveau de pleine conscience sur le flot de vos pensées, sentiments et sensations intérieurs au fur et à mesure qu’ils apparaissent. Cela implique une concentration exclusive sur l’instant présent, en faisant abstraction de tout ce qui a trait au passé et à l’avenir. Seul l’instant présent compte, car c’est le seul sur lequel on a un (petit) pouvoir. Le passé et le futur ne nous appartiennent plus vraiment, car tout le pouvoir est sur le moment présent. On le matérialise par l’attention sur la respiration. Il s’agit d’une pratique très à la mode actuellement et elle fait l’objet de nombreuses études scientifiques et médicales. Si vous voulez en savoir plus sur cette méthode (c’est celle que j’ai choisie) je vous recommande de lire les ouvrages de Jon Kabat-Zinn, comme l’excellent Où tu vas, tu es.

 

Réflexion par la lecture ou par un moment de calme

Implique de lire un poème, un texte sacré, etc… et de réfléchir à leur sens ou à leur impact personnel. Peut également être cumulé avec un discours, une musique sacrée ou un journal.

 

Méditation par le mouvement

Nécessite de se sentir centré ou enraciné pour ensuite permettre à votre corps de se déplacer selon différentes façons, tout en vous concentrant sur les sensations ressenties.

 

Affirmations positives

pourquoi pas pour finir, la méditation par la Méthode Coué ! Nécessite de se concentrer sur les idées positives qui vous aideront à accomplir vos objectifs. J’ai suffisamment abordé le sujet pour que vous compreniez bien de quoi je parle. Quelques exemples malgré tout : « J’ai du succès », « Je suis aimé », « Je suis capable de le faire », ou « Je suis capable de faire ce que j’ai décidé d’accomplir ». Nous nous éloignons ici de la méditation car on envisage la réalisation d’un objectif, il y a donc une notion de performance. Cette pratique particulière est souvent effectuée après s’être mis en relaxation et elle est souvent associée à une étape de visualisation créatrice où l’on se voit réaliser l’objectif.