Acquérir des objets, des biens, des services gratuitement

En donner d’autres ? Les échanger ? Vive le troc !
D’une manière générale, le prix des produits manufacturés ne cesse d’augmenter. Malgré cela, bon nombre d’entre nous continuent d’acheter et d’accumuler des objets pas forcément utiles. Changer de téléphone portable tous les 2 mois par exemple, n’est pas très franchement utile…
Mais le département marketing des grands groupes industriels est capable de nous faire gober n’importe quoi.
Pourtant, il existe des moyens simples de garder la tête froide et de ne pas tomber dans un consumérisme chronique.

 

Ne jetez plus, donnez, vendez ou échangez

Au lieu de jeter un objet dont vous n’avez plus besoin, vous pouvez le donner ou l’échanger. Au lieu de vous ruer sur le dernier « truc » à la mode, vous pouvez chercher sur internet l’endroit où vous le trouverez pour moins cher.

Utilisez votre moteur de recherche préféré pour vous constituer une liste de sites où vous pourrez faire de bonnes affaires. Je ne vous présenterai pas Amazon, Ebay ou Priceminister, ce sont de vrais poids-lourds du web et pour cause : on y trouve de tout à tous les prix. Dans le même genre il y a aussi leboncoin et beaucoup d’autres sites du même style.
Votre moteur de recherches vous permettra également de trouver des spécialistes des soldes, du troc, des voyages (avec une multitude de comparateurs)…

 

Freecycle, un réseau mondial de don

Mais il y a encore mieux, il s’agit du réseau mondial freecycle. La version française se trouve ici : http://fr.freecycle.org/accueil/. Sur ce site vous êtes capable de communiquer avec des personnes qui veulent se débarrasser gratuitement d’objet dont ils n’ont plus l’usage. Le réseau français compte plus de 38000 membres et le réseau mondial, plus de 7 millions répartis dans 95 pays.
Il vous faut d’abord trouver un groupe situé près de chez vous puis vous inscrire à ce groupe. Vous recevrez par email toutes les propositions des membres inscrits et vous pourrez vous-même proposer des objets à donner.
Freecycle fonctionne à partir de groupes Yahoo locaux, donc il est très simple de s’inscrire, il suffit de demander au responsable de chaque groupe local. L’inscription est évidemment gratuite.
Quand votre inscription est effective, vous pouvez faire vos demandes ou vos propositions par email de manière automatique à tous les membres de votre groupe. Si vous voulez vous débarrasser de votre ancienne table de jardin, c’est l’idéal !
A l’heure du bio et du recyclable, cette technique du don ou de l’échange est l’outil le plus simple et le plus évident. Le meilleur moyen de limiter les émissions de CO2, c’est d’éviter d’acheter systématiquement un objet neuf, surtout si votre voisin en possède un exemplaire fonctionnel dont il n’a plus l’usage.

 

Limiter le gaspillage de nos ressources naturelles

Utiliser des panneaux solaires, des composteurs, des fenêtres à double vitrage et isoler sa maison c’est très bien. Mais utiliser de temps en temps des produits d’occasion contribue à limiter le gaspillage de nos ressources naturelles, y compris le pétrole, qui rappelons-le est à la base de tous nos (nombreux) objets en plastique.
Mais il existe encore mieux : le système SEL. Il s’agit de Systèmes d’Echange Local, ou encore Services d’Echange Local, dans lesquels des personnes pratiquent l’échange de biens, de services et de savoirs. Regroupées en association, ces personnes se réunissent régulièrement et proposent d’offrir gratuitement un service, un bien ou un savoir, en échange d’un autre service, bien ou savoir. De plus, l’ambiance est toujours bonne et les valeurs de convivialité, d’entraide et de solidarité prévalent. Si vous voulez créer votre SEL ou vous inscrire à un SEL déjà existant, il vous suffit de consulter ce site :
http://seldefrance.communityforge.net/

 

Connaissez-vous le couch-surfing ?

Je finirai par évoquer…les vacances. Connaissez-vous le couch-surfing ? Inventé par un étudiant de San-Francisco, ce concept vise à mettre en relation des personnes qui proposent ou qui recherchent un logement gratuit pour quelques jours. En plus de favoriser les échanges culturels, le couch-surfing permet donc d’être logé dans des conditions décentes à moindre coût, et ceci sur toute la planète car le réseau est mondial. Voici le site :
http://www.couchsurfing.org/?default_language=fr

Un autre concept à la mode : l’échange de logement. Vous avez un appartement à Paris et vous souhaiteriez passer une semaine à Londres ? Il vous suffit d’échanger votre logement avec celui d’un londonien qui souhaite découvrir Paris et le tour est joué. Et c’est gratuit. Pour un exemple, regardez ici :
http://www.echangedemaison.com/