Vivre mieux en achetant localement

Les produits de consommation courante sont partout : en bas de chez de vous, sur internet etc… Acheter devient paradoxalement un processus compliqué à cause du grand choix qui nous est offert. Je ne vois pas l’intérêt d’acheter des pommes de terre qui viennent d’Argentine, alors qu’il y a plein de petits producteurs locaux autour de chez moi. Heureusement, la mode est à la consommation d’aliments produits localement et c’est tant mieux.
Cherchons à comprendre pourquoi !

 

Les avantages de l’achat local

Ils sont nombreux :

  • On savoure des fruits et légumes frais et de saison, ce qui est bon pour la santé.
  • On privilégie l’économie locale et les petits producteurs, ce qui est bon pour le petit commerce.
  • On limite les frais de transports, la pollution et le gaspillage d’énergie, ce qui est bon pour la planète.

De plus, je ne sais pas pour vous mais moi, savoir exactement d’où provient ce que je mange me rassure. C’est très rassurant, surtout si le producteur ou l’éleveur prend soin d’expliquer sa manière de travailler (traditionnelle, biodynamique, utilisation d’engrais naturels, etc…). Il est toujours possible d’obtenir des renseignements importants concernant le mode de production car l’interlocuteur concerné est accessible, disponible et ça lui permet de fidéliser sa clientèle.
Lorsque vous allez faire vos courses sur votre marché et que vous préférez un producteur local, vous pourrez toujours lui demander quels sont les produits de saison, quand acheter des tomates, combien de temps il affine ses fromages, avec quoi il nourrit ses animaux…
Il est toujours bon de montrer de l’intérêt : vous y gagnerez peut-être une visite de la ferme ou de l’exploitation, et petit à petit, les meilleurs produits vous seront réservés…
Sans compter qu’en plus, vous apprendrez beaucoup de choses sur la manière de consommer les aliments qu’il faut quand il faut…

 

Surveillez la provenance de vos produits

Par ailleurs, quand vous achetez des pommes au supermarché par exemple, même bio, prenez-vous soin de regarder leur provenance ? Prenez cette habitude révélatrice. Vous y verrez qu’une bonne partie des fruits et légumes vendus en supermarché proviennent d’un pays lointain, même lorsqu’il s’agit de produits « bio ».
Pour qu’ils survivent au voyage, ils ne sont pas récoltés à maturité et finissent par murir lors du transport. Rien qu’au niveau gustatif, on y perd par rapport à la production locale. Mais, comme je vous le disais plus haut, je ne vois pas l’intérêt de manger des pommes de terre qui viennent de l’autre bout du monde.
Le plus décourageant, c’est qu’une bonne partie de ces produits, récoltés à l’étranger avant maturation et ayant voyagé des milliers de kilomètres (je pense aux pommes en particulier…), existent localement en grande quantité ! On trouve ainsi facilement des pommes sur le marché, produites localement et moins chères !

Pourtant les gens préfèrent acheter en grande surface car l’aspect des fruits et légumes est souvent plus agréable (ils sont spécialement sélectionnés pour cette raison) mais le prix est plus élevé ! Et que dire de la note au niveau du CO2 ?

Acheter local ne présente donc que des avantages : commencez dès demain à trouver des alternatives à votre manière d’acheter vos produits frais.
Profitez-en pour vous rapprocher des producteurs locaux et pour bénéficier de leurs trucs et astuces. C’est peut-être le moment ou jamais de découvrir des recettes locales.