Modifiez votre manière d’acheter

Que l’économie soit en crise ou non il y a toujours moyen d’acheter intelligemment. Au-delà de l’achat local, que nous venons d’évoquer, vous avez la possibilité de faire de substantielles économies sans perdre en qualité simplement en prenant le temps de lire les étiquettes… Croyez-moi une bonne lecture peut amener des économies substantielles.

De prime abord, passer du temps à étudier votre comportement pour faire des choix d’achat intelligent peut sembler une idée étrange, mais vous verrez qu’avec un peu de temps et de l’entraînement, ça aura un effet bénéfique sur vos finances, sur votre santé et sur votre qualité de vie en général.
Les sommes que vous dépensez en plus pour faire l’achat de produits griffés, de produits de marque ou de luxe s’additionnent au fur et à mesure du temps et peuvent atteindre le budget de vos vacances ! Je sais que si vous avez des enfants, il faudra faire preuve de pédagogie pour changer de marque mais je vous fais confiance, ne sommes-nous pas ici pour comprendre comment « traiter les gens comme ils ont besoin d’être traités ». Autrement dit, comment les manipuler positivement pour les amener à adopter vos idées.

Un comportement de tous les jours

Acheter intelligemment doit devenir un comportement que vous devez adopter tous les jours, et surtout en période de crise quand les temps sont « difficiles » et que les fins de mois s’avèrent laborieuses. Sans en arriver à la blague de Coluche qui disait « les fins de mois sont difficiles, surtout les trente derniers jours », il existe de nombreux moyens de faire des économies sans gros effort. Et, ne perdez pas de vue que ça permet également de pouvoir préparer un achat important ou, encore mieux, de constituer une réserve d’argent en cas d’imprévu.

Les résultats obtenus en adoptant cette attitude sont dans tous les cas bénéfiques pour vous et pour la société en général. Pour vous les avantages sont évidents : création d’un petit pactole, épargne, petit investissement, remboursement d’un prêt etc…
A une plus grande échelle (on peut toujours rêver), ça peut même imposer aux industriels et aux système de production les plus chers d’assainir leur activité en votre faveur.

Un niveau de qualité équivalent

En choisissant les produits que vous achetez avec attention, tout simplement en les comparant au niveau du prix, de la qualité, de leur composition etc…
vous deviendrez capables de faire des économies substantielles tout en conservant un niveau de qualité équivalent. Faites l’expérience en vous rendant dans votre supermarché habituel, par exemple au rayon des produits laitiers.
Pour un produit donné, vous verrez qu’il y a au moins trois niveaux de prix et parfois quatre : grande marque, marque du supermarché, premier prix, prix discount. Je peux vous garantir que si vous prenez systématiquement la marque la plus connue (vous savez, celle que l’on voit dans les pubs notamment à la télé…encore elle! et que vos enfants veulent absolument que vous achetiez… après avoir vu la pub !), vous perdez de l’argent inutilement.
Vous gagnerez au moins 15% en choisissant la marque du supermarché sans perdre en qualité. ça s’avère de plus en plus souvent vrai également pour les produits bio. Attention cependant, il faut reconnaître que les produits les moins chers, je parle des prix discount sont souvent – mais pas toujours – de moins bonne qualité : plus de gras, plus d’huile de palme, plus de sucre, plus d’additif, plus d’eau etc…

Méfiez-vous des lots

La plupart du temps, faire les courses est un acte mécanique, on fait ça rapidement sans faire attention à ce que l’on choisit vraiment, ne serait-ce que parce que l’on a l’habitude de l’emplacement des produits. C’est une erreur que je vous invite à éviter. Soyez attentifs à ça la prochaine fois que vous ferez vos courses et vous apprendrez plein de choses…
Méfiez-vous en particulier des « lots », comparez bien le prix unitaire avant de passer à l’acte d’achat, ça réserve parfois des surprises. N’oubliez pas, non plus, que l’achat en grande quantité sous prétexte d’économie peut vous amener à jeter des produits passés de date.

Essayez aussi de réfléchir à vos comportements d’achat en général. Si vous êtes adepte des pantalons « jeans » de telle marque et qui coûtent 50% plus chers que d’autres de qualité égale, posez-vous simplement la question : « pourquoi j’achète ces jeans 50% plus chers ? Qu’est-ce qui ce cache derrière ce comportement d’achat ? ». Parfois des raisons bien futiles sont à l’origine de dépenses injustifiées pas très bonnes pour votre porte-monnaie…

Prenez le temps aussi de comparer les prix avec internet, il existe des sites qui permettent de se faire une idée des tarifs relatifs, et encore d’autres sites qui proposent de vraies réductions (style ventes-privées, etc…)