Déterminer votre point de départ

Après avoir terminé les trois premières étapes que nous venons d’explorer dans les articles précédents, vous possédez une idée d’où vous voulez aller. Quelques-uns auront une vague idée. D’autres auront une image plutôt distincte de leur avenir. Dans tous les cas, il est temps de travailler sur l’endroit où vous commencerez.

 

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Il est temps de regarder votre trésorerie mensuelle. Nous ne parlons pas de budget.
Un tableau des flux de trésorerie et un budget sont clairement différents. Un budget est un plan sur la manière dont votre revenu sera, ou devrait être, dépensé. Un tableau des flux de trésorerie définit où l’argent est dépensé.
Les tableaux des flux de trésorerie font partie des parties principales pour voir l’image de votre avenir. Obtenir une prise solide sur vos finances ne peut pas être réalisé sans terminer le tableau des flux.
Terminer le tableau n’est, habituellement, pas amusant, mais c’est nécessaire. Prenez le temps de regarder votre trésorerie à la loupe. En fonction de la technique que vous choisissez, cela ne demandera qu’une heure ou deux. Par bonheur, plusieurs outils que vous trouverez en ligne et hors ligne sont disponibles pour simplifier la tâche.

 

Votre flux de trésorerie

Un tableau de flux de trésorerie est une manière de voir où vous vous situez financièrement. Ici, vous apprendrez une manière de réaliser un tableau de flux de trésorerie pour avoir toujours une longueur d’avance.

 

Total des recettes

Je sais que ce que je vais vous expliquer risque de vous paraître simpliste si vous avez déjà l’habitude de surveiller votre flux de trésorerie.
Pour faire simple, votre flux de trésorerie n’est ni plus, ni moins, que le total de toutes vos recettes, ce qui rentre dans votre ménage, duquel vous allez retrancher tout ce qui sort.
Simple, n’est-ce-pas ? Si tant est que vous n’oubliez rien dans les éléments que vous allez prendre en compte.

Voyons comment faire simplement, commencez par totaliser :

  • Votre salaire ou votre revenu mensuel,
  • L’ensemble de tous les intérêts de vos épargnes,
  • Les rapports des investissements supplémentaires que vous avez pu faire,
  • Les revenus commerciaux que vous pouvez avoir,
  • Pensez également aux avantages en nature,
  • En bref, pensez à tout ce qui vous rapporte de l’argent ou qui vous évite d’en dépenser…

Une fois que vous avez établi cette liste, sans rien oublier, ajoutez tous les montants obtenus et vous obtiendrez votre revenu total pour un mois. Ne perdez pas de vue que certains mois peuvent vous rapporter plus que d’autres, à vous de savoir comment vous allez gérer ces flux différents.

 

Total des dépenses

Maintenant, nous allons faire la même chose avec les sorties d’argent, faites la somme de toutes vos dépenses, en commençant par les plus importantes.
Commençons par l’habitation avec soit le remboursement de l’emprunt, soit le loyer. N’oubliez pas les abonnements divers, les assurances habitation et les assurances des personnes qui composent votre foyer.
Puis viennent les déplacements avec le crédit du véhicule, son assurance, son entretien, son carburant… ou les cartes d’abonnement aux transports en commun auxquelles peuvent s’ajouter des locations éventuelles. Et plus généralement tout ce qui vous sert à vous déplacer que ce soit professionnellement ou pour vos loisirs.

Pour finir, la vie courante avec les impôts, la nourriture… Tout ce qui vous sera indispensable pour vire.
Une fois que vous avez obtenu tout ça, encore une fois, sans rien oublier, il ne vous reste plus qu’à ajouter toutes ces dépenses pour obtenir le total de vos sorties. Comme pour les rentrées, pensez bien que tous les mois ne sont pas égaux, il faudra souvent faire preuve de prévoyance surtout à la mise en place du plan.

 

Obtenir le résultat

Il ne vous reste plus qu’à déduire le total des dépenses du total des revenus et, le résultat obtenu sera votre flux de trésorerie.
En règle générale, vos revenus doivent être supérieurs à vos dépenses.
Si vous êtes dans le négatif, vous devez augmenter vos revenus (souvent plus facile à dire qu’à faire), réduire vos dépenses ou obtenir de très bons conseils financiers. Je vous conseille de travailler sur votre flux financier annuel, ce qui vous évitera les mauvaises surprises du type impôts, rentrée scolaire…

Le but de cet exercice est de vous permettre de savoir combien d’argent vous pouvez mettre de côté pour vos objectifs financiers, s’il y en a. Ou de prendre conscience de votre situation et d’agir soit en accroissant vos revenus, soit en diminuant ou… encore mieux de jouer sur les deux tableaux à la fois.