Comment épater les gens

 

Si vous voulez devenir très charismatique, épater les gens et être aimable, alors vous devez développer votre confiance en vous et votre adaptabilité. En d’autres termes, vous devez devenir le genre de personne qui peut être larguée dans n’importe quelle situation et qui peut alors simplement s’adapter aux nouveaux environnements.
Imaginez que quelqu’un ait vu votre profil sur votre réseau social préféré et que pour savoir si vous avez tout ce qu’il faut pour travailler au sein de sa nouvelle start-up passionnante, il vous invite dans un autre pays pour visiter ses locaux. Ou que dans le domaine privé, vous tombiez sur la personne de vos rêves et qu’elle vous demande de l’accompagner dans une sortie « saut à l’élastique » depuis un pont suspendu. Réfléchissez bien, vous verrez que ce n’est pas aussi ridicule qu’il ne parait et que ça peut tout à fait vous arriver.

Comme je viens de vous le dire, ça arrive pourtant, certainement plus souvent que vous l’imaginez ! Et de nos jours, il y a de plus en plus de chances que ça vous arrive.

 

Mettons-nous en situation

Imaginons que vous rencontriez maintenant un groupe de personnes inconnues, vous devez parler affaires et amusement, passer une journée entière avec elles, tout cela dans un autre pays que le vôtre et dans un milieu culturel complètement différent.
Si vous êtes timide, si vous êtes maladroit, alors ça ne va pas bien se passer. Si vous voulez laisser une impression positive, vous devez être tranquille, confiant et amical. Vous devez être sociable et faire toutes les choses dont nous avons déjà parlé dans nos derniers articles.

C’est ce genre d’expérience qui nous donne les meilleures occasions de réseautage dont nous avons besoin pour atteindre nos objectifs. Qu’est-ce que ça veut dire ? Est-ce que cela signifie qu’un introverti naturel n’a aucune chance de réussir ?
Non ! Cela signifie simplement qu’il doit apprendre à ne pas se comporter comme un introverti ! Et hop, encore une fois, servez-vous de ce que vous avez appris dans la lecture de ce blog. Il est évident que si vous ne voulez rien changer en vous, ça va poser des problèmes. Reportez-vous aux exercices sur le cadeau du jour et sur la liste de vos qualités, ça pourra sans doute vous aider à changer.

 

Être au top socialement

Quand j’étais plus jeune, au collège, je me sentais moins en confiance dans les activités sociales. Allez, soyons franc, je n’étais même pas en confiance du tout. Le simple fait de devoir adresser la parole à des inconnus me paralysait. J’étais un introverti naturel et je m’inquiétais trop de ce que les autres pouvaient penser de moi. Avec l’entraînement et pas mal d’autodiscipline, j’ai réussi à m’en sortir. Je m’en suis même plutôt très bien sorti, une de mes activités consistant à donner des conférences et des cours de prise de parole en public. Rassurez-vous, c’est relativement simple d’y arriver si on accepte de sortir de sa zone de confort. D’ailleurs, ce terme de zone de confort me fait beaucoup rigoler car la zone en question n’a rien de vraiment confortable, c’est dès que l’on a réussi à en sortir que l’on se rend compte qu’elle n’avait rien, absolument rien de confortable.

Tout comme vous ne devez pas essayer d’impressionner activement les personnes que vous rencontrez, il est important de ne pas vous inquiéter de ce qu’ils pensent de vous. Dès que vous commencez à avoir ce souci, vous perdez la capacité d’être authentique, détendu et tranquille.

Vous devez éteindre votre « Woody Allen intérieur » et cela implique que vous devez accepter que certaines personnes ne vous aiment pas ou que d’autres soient offensées par ce que vous dites ou par ce que vous faites.
Sachez que vous ne serez pas aimé de tout le monde. C’est tout simplement impossible. Et sachez qu’il n’y a rien de mal à ça. En même temps, n’oubliez pas que dans la plupart des cas, quand la rencontre se passe mal, vous n’aurez pas à revoir ces gens plus tard. Et si vous les revoyez, cela n’a pas tant d’importance.

Mais accepter que ça se produise et le vivre, ce sont deux choses très différentes. C’est là que la pratique et l’expérience entrent en jeu.
Il m’est très souvent arrivé de coacher des professionnels habitués à travailler seuls dans leur bureau et qui, au travers d’une promotion, se sont vus changer de poste et être obligés soit de faire face à de nombreux assistants, soit à devoir affronter des clients inconnus. Lorsque le choix n’est pas une option, pour surmonter ses inhibitions, il faut prendre le taureau par les cornes et mettre en place des stratégies. Heureusement qu’il existe des méthodes assez simples à mettre en œuvre et très efficaces.
C’est ce que nous allons voir en détail dans mon prochain article.