Astuces pour passer à l’action

Lancez-vous sans trop réfléchir, tout simplement

Le premier pas est toujours le plus difficile. Votre esprit viendra avec toutes sortes de scénarios pour essayer de vous empêcher de commencer. Cela ne signifie pas que vous êtes fainéant ! Il s’agit là d’une réponse naturelle de votre cerveau, qui s’oppose à la nouveauté par peur de l’inconnu.

Parfois, cependant, vous devez écouter ce que votre cœur a à dire et vous lancer sans réfléchir. Tout sera beaucoup plus facile une fois que vous aurez passé le premier obstacle. Le meilleur exemple est le suivant : si vous décidez de vous remettre à faire du jogging après un long arrêt, un bon moyen de procéder consiste à mettre vos chaussures et à sortir. Une fois que vous êtes dehors, chaussures aux pieds, tout se libère et vous partez courir sans difficultés.

Ne perdez jamais de vue que tout voyage commence par un premier pas. C’est ce que disait déjà Lao-Tseu dans le Tao Te King : « Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. »

Faire quelque chose n’est pas toujours faire du concret

Agir ne veut pas forcément dire FAIRE concrètement quelque chose, physiquement et visiblement. Vous devez être conscient qu’il existe de nombreuses façons pour vous de prendre des mesures sans même lever le petit doigt. Considérez par exemple le simple de fait d’organiser et de planifier un projet.
L’histoire ne manque pas de grands génies qui commençaient par imaginer leurs futures inventions avant de passer à l’action.

Il n’est jamais sage d’essayer d’atteindre un objectif important sans plan ni préparation. Si vous souhaitez passer le moins de temps possible dans la réalisation concrète d’un objectif complexe, vous avez besoin d’élaborer un plan par étapes avant de vous lancer.
Un bon plan tient compte de toutes les conséquences de chaque étape ainsi que toutes les voies possibles que vous pouvez prendre afin d’atteindre votre objectif.

 

Respirez bien pour mieux avancer

Stress, nausées, nervosité sont au rendez-vous ? Il est normal de se sentir mal à l’aise quand on se lance dans la nouveauté. Passer à l’action est souvent synonyme de prise de risque. Vous êtes nerveux parce que vous savez que la prise de risques se termine soit par une réussite soit par un échec. Et qui souhaite échouer ? Personne. En même temps, se lancer dans la nouveauté, synonyme d’inconnu, c’est éclairer le chemin et donc éliminer l’inconnu.

Un bon moyen de surmonter la peur initiale consiste à faire appel à la Cohérence Cardiaque que nous avons déjà étudiée et dont vous trouverez de très nombreux exemples sur Youtube ou Viméo. Vous pouvez également utiliser la méthode de la respiration profonde. Faites l’exercice suivant pendant 10 ou 15 minutes :

  • Inspirez profondément en gonflant le ventre (en comptant par exemple jusqu’à 6).
  • Bloquez votre respiration (comptez jusqu’à 3)
  • Pour finir le cycle, expirez complètement (lentement, en comptant jusqu’à 4).
  • Répétez ce cycle respiratoire pendant la durée de l’exercice.

Ce n’est pas un concours, il n’y a aucun enjeu si ce n’est celui de vous sentir mieux. Alors, faites cet exercice sans essayer de « battre un record » et sans perspective de « performance ». Vous ne devez surtout pas vous essouffler, ni faire d’effort. Trouvez votre rythme pour que tout se fasse dans le calme et le confort. C’est une méthode rapide et très efficace.

 

Formez-vous !

Plusieurs solutions s’offrent à vous, vous pouvez commencer par trouver un MOOC qui traite du sujet qui vous intéresse.
Vous pouvez également faire appel à des ouvrages spécialisés.

Si vous pensez que vous êtes le seul ou la seule à souffrir du problème qui vous préoccupe, je vous rassure tout de suite… ce n’est pas le cas. Soyez certains que dans ce monde, d’autres personnes sont probablement passées par le même chemin de traverse que vous. Une multitude d’autres personnes qui ont trouvé des solutions et qui sont nombreuses à souhaiter les partager.

Pour progresser plus vite que la moyenne il n’y a pas de solution miracle : il faut trouver des raccourcis. Ces raccourcis, on les trouve en suivant des formations et en apprenant de l’expérience des autres.
Les deux moyens les plus simples d’y arriver sont de faire appel à des MOOCs spécialisés et de lire beaucoup. Avec un crayon à la main pour noter ce qui est important.