La procrastination entraîne le manque de respect

Après avoir énuméré vos principales causes de procrastination, toutes ces choses que vous repoussez à plus tard, faites une deuxième liste dans laquelle vous allez noter des objectifs que vous vous étiez fixés et que vous n’avez pas pu atteindre car vous ne les avez pas réalisés au bon moment.

Prenons un exemple typique : vous avez promis à un de vos clients d’effectuer un travail pour une échéance donnée. Le jour de l’échéance arrive, le client vous appelle. Vous lui dites timidement que vous n’avez pas eu le temps de le faire, et vous trouvez une excuse, quelque chose du style : « mon fils était malade ces derniers jours et je n’ai pas pu me concentrer ». Le pire, c’est qu’au fond de vous, vous savez que votre client avait déjà été très généreux avec la date d’échéance.

 

 

Le travail reste toujours à faire

Résultat ? Le travail reste toujours à faire, si tant est que votre client ne vous demande pas de lui rembourser l’acompte qu’il vous a versé. Votre crédibilité en tant que professionnel en a pris un sacré coup, tout comme votre réputation auprès de lui et auprès de vos clients potentiels. Vous pouvez aussi être sûr que votre nom a été retiré de la liste de fournisseurs de votre client. Imaginez également qu’il croise votre fils qui sera tout étonné d’apprendre qu’il était malade.

Le but de cet exercice est de vous faire prendre conscience de ce que vous perdez à travers une telle attitude. Maintenant, réfléchissons ensemble et reconnaissez que lorsque vous mesurez les conséquences d’une occasion manquée, vous vous demandez si le jeu en valait vraiment la chandelle.

 

 

Une astuce efficace

Le truc d’une de mes clientes pour gagner du temps suivant les tâches à effectuer
Voici une astuce de Christiane pour gagner du temps et de l’efficacité dans ses tâches ménagères, au lieu de classer les coordonnées et les numéros de téléphone des professionnels par ordre alphabétique, elle les classe par ordre de besoin. Chaque pièce de sa propriété ayant des besoins spécifiques, elle s’est rendu compte qu’il ne sert à rien d’avoir un agenda classé par ordre alphabétique mais qu’il vaut mieux avoir un classement par zone de besoin, ce qui peut se traduire ainsi :

Fiche cuisine:

Supermarché
Boucherie
Pâtisserie
Magasins d’ustensiles
Pizza et autres magasins de livraison
Droguerie
Épicerie orientale

Fiche chambre à coucher :

Teinturier
Médecins et dentistes
Clinique ou hôpital
Cordonnier
Grands magasins
Magasins divers, etc…

Fiche salon :

Droguerie
Magasins d’usine
Fleuriste
Librairie
Opticien
Aéroport, gare, taxi…

Bien entendu, chaque liste est propre à chacun. J’utilise cette méthode tout en conservant mon agenda traditionnel et je reconnais que, bien que surprenante cette méthode est très pratique.
Le fait de tout avoir sous la main, dans l’endroit où l’on en a besoin est un bon moyen de ne pas repousser un travail à accomplir à l’instant même.

 

Filtrage par priorité et ordre d’importance

La procrastination est le contraire de l’action. Lorsque vous décidez quelles sont vos tâches à accomplir, vous avez besoin de savoir celles qui nécessitent une attention immédiate et celles qui peuvent être faites un peu plus tard dans la semaine. Vous devez donc apprendre à établir des priorités et, surtout, à faire très attention que ces priorités ne soient pas une tentative cachée de remettre à plus tard les tâches que vous n’aimez pas accomplir.

Donc décidez – une fois pour toutes – quelles sont les tâches prioritaires, celles qui s’effectueront ensuite et celles que vous pouvez légèrement repousser sans nuire à tout l’équilibre que vous venez d’instaurer… et agissez, passez à l’action sans plus attendre.

 

Il est préférable de noter que de garder en mémoire

C’est ma façon de vous dire que lorsque vous écrivez des choses à faire sur votre bloc notes, puis que vous les relisez; c’est beaucoup plus efficace que de vous contenter de penser à comment éviter de procrastiner. N’oubliez pas qu’il y a ceux qui rêvent leur vie et ceux qui vivent leurs rêves, à vous de savoir dans quel camp vous souhaitez vous situer.

Mettre les choses noir sur blanc est mieux que d’en discuter avec quelqu’un d’autre, ne serait-ce que parce que vous êtes la seule personne qui sait ce qui est urgent et important pour vous. N’ayant pas la même perception, l’autre n’a peut-être pas les mêmes obligations que vous et ce qui lui parait primordial est peut-être secondaire pour vous.

L’avantage d’établir des listes de choses à effectuer et l’ordre dans lequel elles doivent être effectuées est que cette technique va vous permettre de vous concentrer sur une tâche à la fois. Vous allez vous concentrer sur cette activité de sa mise en œuvre jusqu’à sa réalisation complète. Une fois terminé, vous l’enlevez de votre liste. Vous devriez, à ce moment, ressentir un sentiment d’accomplissement, aussi petit soit-il, il sera là.

Une fois ce travail terminé, passez à la tâche suivante, jusqu’à ce que tout soit terminé et jusqu’à ce que vous preniez l’habitude d’agir plutôt que de laisser traîner les choses.

Revenons sur le fait d’en discuter avec un ami, à première vue, ça semble être une bonne idée mais c’est surtout une autre forme de procrastination. Tant que vous en parlez, tout reste à faire et rien ne s’accomplit. Penser à vos tâches vous-même et les exécuter, sans interaction de quiconque, sera beaucoup plus productif que d’en discuter avec d’autres.