Résolutions, ce qui peut vous arrêter

Voici quelques causes habituelles faisant que l’on a du mal à tenir ses résolutions.

 

Premier piège : Vos résolutions sont trop irréalistes

C’est la principale cause d’échec.
Êtes-vous trop avide ? Quelques résolutions telles que perdre du poids, apprendre une nouvelle compétence ou se préparer pour un marathon peuvent prendre du temps à se réaliser. Allez-y doucement, commencez par un premier pas, divisez la tâche en sous-objectifs plus palpables.
S’il y a trop de résolutions importantes comme celles-ci, vous allez courir trop de lièvres à la fois et, le résultat final sera que vous ne ferez rien correctement. Vous atteindrez certainement quelques-uns de vos objectifs mais vous n’arriverez pas à maintenir vos acquis et tout sera à refaire.
Rappelez-vous le concept du régime yoyo, perdre 10 kilos (l’objectif) n’est pas le plus difficile, je suis d’accord que ça demande des efforts mais c’est faisable. Par contre, prendre la résolution de rester à ce poids de forme indéfiniment, ne pourra se faire que si votre esprit est libre et prêt à accepter cette idée. Ce qui ne sera pas le cas si vous tentez en même temps d’arrêter de fumer, d’arrêter de boire et de monter une nouvelle entreprise… A trop vouloir en faire, vous ne ferez rien correctement.
Ma proposition consiste à n’avoir qu’au maximum deux ou trois grosses résolutions à réaliser simultanément. Attendez que la résolution sur laquelle vous travaillez soit devenue une habitude, un réflexe avant de pouvoir travailler sur une nouvelle. Vous n’aurez plus à vous préoccuper de l’ancienne qui fera partie intégrante de votre comportement, la place sera donc libre pour vous préoccuper d’un nouveau projet.
Dispersez vos résolutions importantes dans le temps pour qu’elles ne surviennent pas toutes au même moment. C’est spécialement vrai si vous avez un gagne-pain et que vous utilisez votre temps libre pour travailler sur vos résolutions.

 

Deuxième piège : Aucune personnalisation de vos résolutions

Pourquoi désirez-vous faire ou acquérir cela ?
Qu’est-ce que ça représente vraiment pour vous ?
Comment vous sentirez-vous une fois que ce sera fait ?
Si vous n’avez pas de réponses nettes et précises à ces questions, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas suffisamment de besoins pour soutenir vos efforts jusqu’à la concrétisation de votre action.
Pour atteindre vos buts, même lorsque vous faites face à des obstacles et des défis importants, vous devez en avoir une telle envie que vous êtes prêt à en payer le prix, que ce soit en temps, en sueur ou en tout autre chose. Ça implique que la signification que vous donnez à vos résolutions doit être limpide comme de l’eau de roche. Dans le cas contraire, ce qui se passera est simple à comprendre… vous allez trouver une excuse et vous allez vous détourner de votre but jusqu’à l’oublier.

 

Troisième piège : Ne pas les mettre par écrit

Pour être lucide à propos de vos résolutions, il est utile de les mettre par écrit. Si vous n’avez pas essayé de faire ça auparavant c’est qu’il n’y a pas longtemps que vous me lisez. Ce n’est pas grave, faites-le dès maintenant. Mettez vos résolutions par écrit, identifiez-les en détail et dites pourquoi vous en avez besoin, ce qu’elles vont vous apporter, ce qui les rend indispensables à vos yeux.
Je suis prêt à parier que vous ne serez pas capable de tout écrire d’un trait. Pourquoi ? C’est simple, au début, vos pensées ne sont toujours que de vagues idées. Pas suffisamment précises pour s’imposer à vous comme une évidence. N’oubliez pas non plus, ce que nous venons de voir, vous allez vous trouver face à un conflit entre votre volonté et votre imagination.
Si vous n’écrivez pas vos résolutions, elles resteront à jamais des idées vagues. Des idées vagues équivalent à des plans vagues et, des plans vagues donnent invariablement des résultats pitoyables. Même si vous ne pouvez pas concrétiser vos résolutions en une seule fois, prenez un peu de temps et quelques sessions pour le faire. Tant que vous y pensez de manière adéquate, elles deviendront de plus en plus claires à chaque essai.

 

Quatrième piège : Ne pas visualiser quotidiennement vos résolutions

Même si vous placez vos résolutions par écrit et que vous les cristallisez, vous êtes toujours sujet à les oublier, les êtres humains sont des animaux oublieux. Placez vos objectifs dans un endroit où vous pourrez fréquemment les voir. En faisant ça, vous produirez un environnement physique dans lequel faire disparaître vos résolutions de votre mémoire à cause d’urgences supplémentaires qui peuvent surgir à tout moment sera beaucoup plus difficile.