Trouvez un modèle

Un modèle n’a pas besoin d’être quelqu’un de parfait, de célèbre ou de riche. Privilégiez plutôt une personne qui a des qualités et des compétences que vous admirez et que vous aimeriez acquérir pour vous améliorer personnellement ou professionnellement.
Lorsque vous sentez votre motivation diminuer, pensez à votre modèle qui à su dire « non » aux distractions pour avancer et parvenir au succès. Il a su le faire, vous le pouvez donc aussi.
En fait votre modèle et vous n’êtes que des êtres humains : tout est donc possible pour tout le monde, il faut juste l’accepter et foncer pour avancer. Depuis toujours des gens motivés sont parvenus au succès, d’autres y parviennent en ce moment, c’est maintenant à vous de jouer.
C’est un des concepts de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui consiste à copier le mode de fonctionnement des personnes qui réussissent.

 

Cherchez l’inspiration

L’inspiration ne se trouve pas uniquement dans un modèle ou un mentor faisant office de référence, que vous souhaiter imiter. Trouvez votre inspiration dans la lecture, la connaissance et la culture. Soyez curieux de tout, ouvrez vos horizons à des choses qui vous sont a priori étrangères.

 

Connaissez-vous la visualisation ?

Voici une aide intéressante qui est un peu du type « Méthode Coué » comme nous l’avons déjà évoqué. Vous vous souvenez de la répétition matin et soir de messages constructifs ? Ajoutez-y une séance de visualisation : fermez les yeux et essayez d’imaginer ce qui se passerait si vous aviez atteint votre objectif. Ressentez les choses, visualisez-les comme si elles étaient réelles, visez le réalisme pour vous en imprégner.

 

 

Les proverbes et les dictons n’existent pas pour rien

Les proverbes et les dictons sont une bonne source de motivation et de réflexion.
Vous en trouverez plein sur internet et dans des livres spécialisés.
Exemple (trouvé sur le net) : « parfois j’ai envie de tout abandonner… puis, je me souviens que je ne fous rien ! »

 

Parlez avec les enfants

Les enfants disent parfois des choses étranges, mais ils ont également une manière ingénue de voir la vie. Ils ne sont pas « corrompus » par le cynisme ou la cupidité, et ne sont pas encore embarrassés de carcans moraux. Parler avec les enfants, cela aide à voir la vie du bon côté.

 

Carpe diem !

« Cueille le jour (et ne crois pas au lendemain) ».
Si vous ne tentez pas toutes vos chances aujourd’hui, rien ne dit que vous le ferez demain, ni même que vous serez en mesure de le faire demain.
Personne ne sait exactement combien de temps il lui reste à vivre, alors autant vivre chaque journée à 100% et ne pas se perdre en activités futiles.

 

L’adversité est un moteur puissant

Nous sommes tous beaucoup plus forts que nous le pensons car nous nous posons naturellement des limites qui n’ont pas lieu d’être.
Il ne faut pas sous-estimer votre force.
Si votre confiance connaît une chute pour une raison quelconque, pensez à la dernière fois où vous avez travaillé dans l’adversité… et gagné.
Dans les moments décourageants, il y a toujours des ressources à chercher et de l’aide à obtenir.

 

Suivez les gourous de la motivation

Attention, dans ce domaine il existe une bonne proportion de personnes mal-intentionnées. Mais tout ce qui touche au développement personnel n’est pas pour autant à jeter à la poubelle.
Rendez-vous dans votre librairie préférée et consultez le rayon dédié à cette thématique. Vous y trouverez forcément des ouvrages sérieux et utiles.
Il existe également pas mal de supports sur les plate-formes de vidéos en ligne, je sais que le pire y côtoie le meilleur mais les enseignements de base restent valables.