Les blocages

Ce qui bloque l’atteinte de votre objectif : Voici quelques causes habituelles faisant que les individus ne réussissent pas à respecter leurs résolutions ou à atteindre leurs objectifs.

Vos objectifs sont trop irréalistes

Êtes-vous trop avide ?
Quelques objectifs tels que perdre du poids ou s’amincir, acquérir une nouvelle compétence ou encore se préparer pour un marathon peuvent prendre longtemps à se réaliser.
S’il y a trop d’objectifs importants comme ceux-ci, vous pourriez courir trop de lièvres à la fois au cours de la période que vous vous êtes fixée et n’en réaliser aucun correctement. Ma proposition consiste à n’avoir que deux ou trois gros objectifs et moins de 12 petits sur votre liste. Dans l’idéal, n’ayez qu’un objectif et lorsque vous l’avez réalisé, passez au suivant, ne courrez pas plusieurs lièvres à la fois. Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire, surtout lorsque l’on débute et que l’on constate que ça marche. Il est normal, à ce moment-là, d’avoir du mal à prioriser.

Dispersez vos objectifs importants dans le temps pour qu’ils ne surviennent pas tous au même moment. Ceci est spécialement vrai si vous avez un travail régulier et que vous utilisez votre temps libre pour travailler sur vos objectifs.

Vos objectifs ne sont pas assez personnalisés

  • Pourquoi désirez-vous atteindre cet objectif ?
  • Que signifie son accomplissement pour vous ?
  • Comment vous sentirez-vous une fois que vous l’aurez réalisée ?

Si vous n’avez pas de réponses nettes et précises à ces questions, il y a de fortes chances que vous n’en avez pas assez besoin pour soutenir vos efforts pendant la durée suffisante pour l’atteindre. Pour réaliser un objectif, même lorsque vous faites face à des obstacles et des défis, vous devez en avoir tellement envie que vous paierez le prix en temps et en sueur pour travailler dessus. Ceci implique que la signification de vos résolutions doit être claire comme de l’eau de roche. Sinon, il est simple de trouver une excuse pour vous détourner de l’objectif et l’oublier.

Vous ne les mettez pas par écrit

Pour être lucide à propos de vos objectifs, il est utile de les mettre par écrit.
Si vous n’avez pas essayé ceci auparavant, faites-le dès maintenant. Essayez de placer vos objectifs par écrit, de les identifier en détail et de dire pourquoi vous en avez besoin. Je vous parie que vous ne serez pas capable de tout écrire d’un trait. Pourquoi ? C’est simple : parce que volonté et pensées sont toujours, pour commencer, de vagues idées.
Si vous n’écrivez pas vos objectifs, ils resteront à jamais des idées vagues. Idées vagues équivalent à plans vagues et, donc, à résultats pitoyables. Même si vous ne pouvez pas concrétiser vos objectifs en une seule fois, prenez un peu de temps et quelques sessions pour le faire. Tant que vous y pensez de manière adéquate, ils deviendront de plus en plus clairs à chaque essai.

Vous ne visualisez pas quotidiennement vos objectifs

Même si vous placez vos objectifs par écrit et que vous les cristallisez, vous êtes toujours sujet à les oublier; les êtres humains sont des animaux oublieux.
Placez vos objectifs dans un endroit où vous pourrez fréquemment les voir. En faisant ceci, vous produirez un environnement physique dans lequel effacer vos résolutions de votre mémoire à cause d’urgences supplémentaires surgissant au cours de l’année sera moins probable.

Vous ne critiquez pas vos objectifs

Non seulement vous devez vous remémorer vos objectifs mais vous devez, en plus, les critiquer périodiquement pour établir vos progrès.
Comprenez-vous que lorsque les pilotes sont dans leurs avions, ils doivent vérifier et aligner leur plan de vol périodiquement en raison des conditions aériennes dominantes ? La même chose s’applique lorsqu’il est question d’atteindre ses objectifs.

  • Si vous n’avez pas suivi votre plan, pourquoi ne l’avez-vous pas fait ?
  • Quelque chose de nouveau est-il apparu dans votre vie ?
  • Peut-être que votre objectif était trop ambitieux ?

Vous devez établir les progrès et re-calibrer régulièrement

Ceci vous permettra de veiller à rester sur le bon chemin.
Tant que vous le faites assez souvent (par exemple chaque mois), vous avez de grandes chances de garder le cap.
Même si vous ne réalisez pas 100% de vos objectifs dans la période que vous vous étiez imparti, vous en accomplirez au moins 70% ou 80%. C’est mieux qu’abandonner vos objectifs, ce qui équivaut à en réaliser 0%.

Vous ne devez pas passer vos objectifs sous silence

Savez-vous pourquoi les gens ont peur de faire des promesses ?
Parce qu’ils ont peur d’être sous les feux de la rampe. C’est la même chose avec les objectifs. Après les avoir mis par écrit, faites-en part à ceux que vous aimez et à vos amis. Placez-vous en ligne de mire en faisant connaître vos objectifs et en (vous) promettant de les réaliser. Cela peut être un sentiment inconfortable de vous être rendu publiquement responsable des conséquences. Vous pourriez ne pas vouloir le faire ; mais regardez-le de cette manière – si vous n’êtes pas capable de subir ce petit inconfort, aujourd’hui, pour vos buts, combien de volonté injecterez-vous dans vos objectifs plus tard dans l’année ?

Vous ne recevez pas assez de soutien

Réaliser vos résolutions n’a pas à être une histoire individuelle.
Selon mon expérience, vous avez beaucoup plus de chances de réussir si les êtres que vous aimez et vos amis vous soutiennent dans cette campagne. Essayer de maigrir et voir les êtres aimés manger de la malbouffe pour le dîner n’aide pas du tout. Et il est difficile d’essayer de vous lever tôt si tout le monde fait la grasse matinée.
Parlez aux personnes présentes dans votre vie et dites-leur ce que vous essayez d’accomplir pour voir ce qu’ils peuvent vous apporter en tant que soutien moral et tangible.

 

Pour conclure

  • Anticipez que votre plan peut changer et changera certainement.
  • La vie possède une manière amusante de balancer des choses imprévues sur notre chemin et la flexibilité est nécessaire pour terminer quoi que ce soit, même le plus simple des objectifs.
  • Parfois, l’objectif lui-même changera.
  • Reconnaissez les réussites partielles à chaque étape du chemin.
  • Tout comme une résolution n’est pas atteinte le jour où vous l’annoncez, elle n’est pas terminée non plus le jour où vous réalisez un objectif.
  • Ou plutôt, elle est atteinte en de nombreux petits incréments le long du chemin.
  • Prenez note de ces réussites progressives lorsqu’elles surviennent.