Devenir remarquable

Suite de mon précédent article – Alors, faut-il essayer de faire plus de gestes ? Probablement oui, au moins en ce qui concerne les mains. Penser à l’endroit où se trouvent vos mains pendant que vous parlez ne fera certainement pas de mal. Mieux : mettez-les en valeur et pliant les avant-bras si vous êtes debout et en appuyant vos paroles par des gestes. Attention il ne faut pas en faire trop non plus : il faut que vos mains accompagnent certaines de vos paroles et notamment quand vous abordez des points importants. Si vous êtes assis à un bureau, posez vos mains devant vous au lieu de les cacher sur vos genoux et adoptez la même tactique. C’est exactement ce que signifie l’expression « joindre le geste à la parole ». N’hésitez pas à étudier les hommes et femmes politiques lorsqu’ils sont invités sur les plateaux de télévision ; observez leur gestuelle et vous apprendrez beaucoup.

 

Techniques de communication

Si vous vous adressez à quelqu’un en tête à tête, vous pouvez même aller plus loin en tentant le contact physique. Il s’agit de l’une des techniques classiques de PNL (programmation neurolinguistique) : quand vous voulez marquer la personne à qui vous parlez, touchez-lui le bras ou l’épaule au moment opportun. Cela agit comme une « ancre » auprès de la personne et votre message sera ainsi « ancré » dans sa mémoire. Je vous invite à consulter votre moteur de recherche préféré ou à lire l’un des nombreux ouvrages sur la PNL si ce domaine vous intéresse. Pour ceux qui voudraient aller plus loin, la PNL est
étroitement liée à l’hypnose ericksonienne.

J’aborderai ces deux domaines que j’ai enseignés pendant longtemps dans de prochains articles.

Mais le plus important reste d’être sincèrement passionné par votre sujet. L’enthousiasme naturel passera toujours mieux que la simulation. Si vous voulez être charismatique vous devez montrer et transmettre de l’émotion. C’est important lorsqu’il s’agit de faire passer un message en racontant une histoire.
Non seulement cela exige une confiance incroyable (parce qu’il y a un risque de rater la chute de l’histoire, qui tombe alors à plat) mais également une sincérité dénuée d’arrière-pensée. Lorsque vous mettez en scène votre histoire et que vous la rendez vivante, d’autres personnes pourront ressentir les émotions que vous avez ressenties à ce moment-là. Vos gestes et expressions faciales aident à y parvenir, grâce à ce que l’on appelle les « neurones miroirs », qui sont les neurones qui « s’allument » en réaction aux expressions d’autres personnes. Il ne s’agit ni plus ni moins que du phénomène de mimétisme.
Donc, entraînez-vous à raconter des histoires avec tout votre corps pour qu’un maximum d’émotions soient transmises. Prenez le temps de placer vos mots et d’accorder vos gestes : vous serez ainsi beaucoup plus attachant, charismatique et surtout captivant.

 

Persuasion

La persuasion et le charisme sont des concepts semblables, mais avec un élément supplémentaire intéressant : la compréhension des autres en général et des gens à qui vous parlez en particulier.
La clé est de reconnaître que les êtres humains ne sont pas intégralement guidés par la logique. Nous n’achetons pas, nous ne souscrivons pas et nous ne nous inscrivons pas en suivant des critères logiques. Nous faisons toutes ces choses quand nous nous sentons poussés émotionnellement à le faire.

C’est pourquoi le charisme et la persuasion sont si étroitement liés : il s’agit de pouvoir transmettre des émotions et de faire comprendre aux gens ce que vous dites. Ce faisant, vous allez puiser dans une proposition de valeur, qui agit comme un crochet émotionnel. En d’autres termes, si vous essayez de vendre, vous ne vendez pas une chose, mais un avantage ou un bénéfice.

  • Vous ne vendez pas une console de jeux, vous vendez une promesse de technologie futuriste qui permet des aventures et de l’exploration.
  • Vous ne vendez pas une voiture, vous vendez un statut, du confort, la sécurité et la liberté.
  • On ne fait pas la promotion d’un parti politique, on fait la promotion d’une vision sur la façon de rendre le monde meilleur.

Quand vous puisez dans l’émotion qui se cache derrière votre message et quand vous « branchez » cette émotion aux besoins ou envies de votre interlocuteur,
vous pouvez encourager n’importe quel type de comportement.

 

À retenir

  • Apprenez à vous valoriser naturellement
  • Faites sentir que vous avez un statut élevé en jouant le naturel et la confiance en toutes circonstances
  • Le charisme vient essentiellement des gestes qui accompagnent les mots
  • Rappelez-vous d’Albert Mehrabian et de son expérience sur le verbal, le non-verbal et le para-verbal
  • Racontez des histoires qui font appel à l’émotion
  • Trouvez la juste proposition de valeur (bénéfices, avantages, ressenti émotionnel) pour persuader les gens sur le sujet qui vous importe