Passons à la suite du programme

Nous venons de passer quelques jours à travailler sur des exercices qui vont vous permettre de modifier l’image que vous avez de votre environnement et de vous-même. Avant d’aller plus loin dans les transformations, nous allons laisser ces nouvelles idées faire leur travail et transformer votre façon de vous percevoir et de percevoir le monde qui vous entoure. N’oubliez pas qu’il faut généralement 21 jours pour accomplir un changement durable.

Une fois que cette transformation sera amorcée, il va être temps de savoir ce que vous allez accomplir avec ce nouveau « vous ». En clair, il va être temps de vous fixer des objectifs. Un peu comme les décisions du jour de l’An mais… en beaucoup plus efficace.
Remontons au 1er janvier, qu’aviez-vous décidé : faire du sport, perdre du poids, manger ou boire moins… Peut-être aviez-vous décidé d’être plus altruiste : aider ceux qui en ont besoin, réduire l’empreinte carbone.

Qu’est devenue votre résolution ?

L’excuse du Nouvel An pour modifier nos comportements laisse une large place à l’échec. Richard Wiseman, professeur de psychologie à l’université de Hertfordshire, a étudié les bonnes résolutions du Nouvel An prises par 5000 personnes. Seulement une personne sur dix les a respectées.
Vous comprenez donc l’importance de bien savoir se fixer des objectifs lorsque l’on veut réellement les atteindre.

Les questions à se poser

Lorsque l’on veut déterminer un objectif, la meilleure méthode consiste à passer par une liste de questions à se poser

1. Qu’est-ce que je veux ?
2. Mon objectif est-il formulé positivement ?
3. Est-il réalisable ?
4. Mon objectif ne dépend-il que de moi ? Qu’est-ce qui ne dépend que de moi pour atteindre mon objectif ?
5. Mon objectif est-il formulé avec précision ?
6. Pourrait-il y avoir des inconvénients à atteindre mon objectif ou des avantages à ne pas l’atteindre ?
7. En quoi l’objectif est-il important pour moi, que va-t-il m’apporter ?
8. Par rapport à mon objectif où est-ce que j’en suis ?
9. Qu’est-ce qui pourrait m’empêcher d’atteindre mon objectif ?
10. De quoi ai-je besoin pour atteindre mon objectif ?

Pour ceux qui préfèrent les images au texte, nous pouvons résumer cette démarche à travers ce tableau

se poser les bonnes questions

 

 

 

 

Posez-vous les bonnes questions

1. Qu’est-ce que je veux ?
Vous avez sans doute plein d’idées mais contentez-vous d’en adopter une, la plus importante à vos yeux. Il est déjà bien assez difficile d’agir sur un seul point, mettez toutes les chances de votre côté. Un autre conseil, si vous êtes du genre impatient et que vous voulez atteindre un très gros objectif, fractionnez-le en plusieurs sous-objectifs rapides à atteindre.

2. Ma objectif est-il formulé positivement ?
Entre : « je veux être gentil » et « je veux être moins méchant » il y a un gouffre; dans le premier cas, votre cerveau, qui ne sait pas analyser la négation, retiendra « gentil » et dans le second, il retiendra « méchant ». Inutile de s’étendre sur le sujet, je pense que vous avez tous compris l’importance de la formulation positive.

3. Est-il réalisable ?
Dans le cas contraire, c’est une évidence, ne perdez pas votre temps et passez à la résolution suivante.

4. Mon objectif ne dépend-il que de moi ? Qu’est-ce qui ne dépend que de moi pour atteindre mon objectif ?
Il sera beaucoup plus facile d’atteindre votre but si tout ne dépend que de vous. Si vous aviez décidé de vous joindre à une expédition humanitaire à l’autre bout du monde en prenant une année sabbatique et que vous êtes marié(e) avec des enfants, vous vous rendrez rapidement compte que tout ne dépend pas que de vous. Il vous faudra sans doute examiner plus attentivement la question numéro 3.

5. Mon objectif est-il formulé avec précision ?
C’est la question piège, nous sommes tous persuadés d’être précis mais c’est rarement le cas. Si, par exemple, vous avez décidé de maigrir, la simple résolution « Je vais maigrir ne suffira pas ». Vous devez fixer des règles, perte de poids, délais, méthodes, moyens de contrôle…

6. Pourrait-il y avoir des inconvénients à atteindre mon objectif ou des avantages à ne pas l’atteindre ?
Quelle drôle de question me direz-vous puisque c’est votre objectif, pourquoi y aurait-il des inconvénients à l’atteindre, vous savez ce que vous faites quand même ! Malgré tout, reprenons l’exemple de la question précédente qui nous ramène également à la question numéro 4. Vous avez décidé de perdre 10 kilos, c’est votre choix. Malheureusement pour vous, si votre conjoint vous préfère avec des formes, il se pourrait que votre résolution puisse mettre en péril l’harmonie de votre couple… Dans ces conditions, que faites-vous, que devient votre bonne résolution ?

7. En quoi mon objectif est-il important pour moi, que va-t-il m’apporter ?
Là, ça se passe de commentaires, si il ne vous apporte rien, changez !!!!

8. Par rapport à mon objectif où est-ce que j’en suis ?
Si vous n’en êtes qu’au début et que vous n’avez pas encore commencé, cette question se posera par la suite. Remontons à la question 5, vous vous êtes fixé des règles : perte de poids, délais, méthodes, moyens de contrôle… vous devez maintenant vérifier périodiquement si vous tenez vos engagements, sinon rectifiez rapidement le tir et retournez dans le droit chemin.

9. Qu’est-ce qui pourrait m’empêcher d’atteindre mon objectif ?
Remontons à la question 4, vous avez réglé le problème de votre départ, votre famille est heureuse pour vous. Pas de chance, surcroît de travail, votre employeur repousse votre congé sabbatique… Bien entendu, il existe des solutions comme par exemple démissionner mais est-ce que c’est ce que vous voulez vraiment ?

10. De quoi ai-je besoin pour mettre en œuvre ma résolution ?
Faites la liste de tout ce qui va être nécessaire, tant sur le plan moral que sur le plan matériel…

Maintenant que vous avez résolu la plupart des problèmes avant qu’ils ne se présentent, c’est à vous !