Découpez les gros projets en étapes et en sous-étapes

C’est l’une des clés de la réussite.
Un gros projet vu comme une montagne que vous devez escalader en une fois, ce n’est pas le meilleur moyen de procéder.
Si vous découpez l’ascension en étapes et sous-étapes faciles à réaliser, vous éliminez toute sensation de découragement.
Cela se fait explicitement, un crayon à la main, en listant la durée et l’objectif de chaque étape, puis en les insérant dans un échéancier. Si c’est une habitude que vous n’avez pas encore adoptée : lancez-vous. Vous aller voir la différence…

 

Apprenez de vos erreurs

Personne n’est parfait. Il y aura des moments où tout ira mal, d’autres où vous ne ferez que des âneries. Il est essentiel de se préparer à cela en acceptant le fait que les erreurs sont tout à faits naturelles et humaines.

Quand vous abordez un travail que vous savez difficile, au lieu de vous octroyer 60 minutes pour le terminer, donnez-vous 1h30. De cette manière vous ne serez pas décontenancé lorsque l’inévitable erreur arrivera. Vous aurez du temps pour la gérer et vous ne casserez pas votre flux de travail.

 

Améliorez vos techniques de mémorisation et d’apprentissage

Mémoire et attention sont fortement liées. Il est difficile de faire marcher sa mémoire sans attention. Réciproquement, si vous améliorez vos techniques d’apprentissage et de mémorisation, vous améliorerez vos capacités de concentration et d’attention.
Vous trouverez de très nombreux livres sur le sujet; il existe aussi des méthodes et des formations sur internet. N’hésitez pas à les utiliser.

 

Lisez mieux et plus vite

Que votre objectif soit de nature personnelle, lié au travail, ou autre, il y aura sûrement une étape qui vous oblige à lire quelque chose.

Les lecteurs les plus rapides ne lisent pas chaque mot du document qu’ils sont en train de lire. Ils pratiquent l’écrémage qui consiste à trouver des indices contextuels. Leur esprit et leurs yeux sont formés pour trouver les parties les plus importantes de chaque page et paragraphe. Même en ayant peu de temps il devient possible de comprendre et retenir l’essentiel sans tout lire.
Evidemment, l’écrémage n’interdit pas de lire avec la plus grande attention les passages les plus importants. Mais les parties moins cruciales sont détectée et délaissées.

 

Ayez soif d’apprendre

C’est une autre clé de la réussite.
Personne n’est suffisamment intelligent pour arrêter d’apprendre. D’ailleurs intelligence et savoir n’ont rien à voir. Vous devez en permanence être à l’affût de nouvelles compétences. Faites le tri dans ce qui vous sera utile (il faut sélectionner et ne pas tomber dans le piège qui consiste à vouloir TOUT savoir…), puis suivez une formation.
C’est important, tout au long de la vie : les opportunités d’acquérir des savoirs et des compétences utiles ne doivent jamais être écartées.